Home > Tests > Test, démontage et nettoyage d’une PowerBall !

Test, démontage et nettoyage d’une PowerBall !


Une Powerball, c’est quoi ?

Les Powerball, vous savez ce que c’est?
Oui ? Parfait : passez à la suite…
Non ? Quel manque de culture ! C’est une balle en plastique qui fait à peu près la taille d’une balle de tennis. Elle est équipée d’un « noyau » à l’intérieur qui peut tourner sur lui même selon deux axes. La plupart des Powerball sont équipées d’un compteur électronique qui affiche sur un petit écran intégré la vitesse de rotation de la partie interne de la Powerball. Tout l’intérêt est là : faire tourner le plus vite possible la Powerball ! Si on n’en a jamais pris une en main, on peut se demander un peu l’intérêt du gadget mais une fois qu’on a essayé, on comprend : lorsqu’on monte au-dessus de 5000 tours [chose que toute personne (adulte ou adolescent) est capable de faire sans problème au bout de quelques minutes (la première fois) voire quelques secondes (lorsqu'on a un peu l'habitude)] la Powerball dégage une force assez caractéristique : la partie qui tourne à l’intérieur est soumise à la force centrifuge et il faut vite serrer assez fort les doigts pour garder la Powerball en main… Bien sûr, plus on tourne vite plus la force dégagée est importante ! Les records tournent aux alentours de 15000 tours/minute mais sans viser de tels exploits, 10 minutes de Powerball chaque jour vous assure une musculation de l’avant bras assez importante…

Voici comment se présente la boîte contenant la Powerball : un emballage en carton d’environ 10×8 cm qui renferme la Powerball et deux petites cordelettes permettant de lancer la Powerball (comme pour certaines toupies, on tire la corde et ça tourne sauf qu’ici une fois que la Powerball est lancée, la force centrifuge créée par la rotation du bras prend le relais).

Les différentes Powerball.

La Powerball aurait été inventée aux Etats-Unis sur demande de la NASA afin que les astronautes puissent faire des exercices musculaires même en apesanteur… Maintenant, c’est un produit commercial et il existe plusieurs types de Powerball : avec ou sans compteur (sans compteur, ça perd un peu son intérêt car le challenge « battre le record » n’existe pas), en version « classique » ou avec lumières (alimentée par la rotation de la powerball, donc pas besoin de piles supplémentaires) qui s’intensifient lorsque la vitesse de rotation augmente. Enfin, si la majorité des Powerball sont en plastique, il en existe aussi en métal. Ces dernières sont avant tout réservées aux habitués car du fait de leur poids elles développent une force encore plus impressionnante et ne conviendront qu’aux plus musclés…

La powerball ambre avec compteur

La powerball ambre avec compteur

La Neon Blue (existe aussi en vert) qui possède des diodes s'illuminant lorsqu'elle tourne vite...

La Neon Blue (existe aussi en vert) qui possède des diodes s’illuminant lorsqu’elle tourne vite…
La powerball Techno affiche le score sur la partie en rotation...

La powerball Techno affiche le score sur la partie en rotation...

La plus

La plus "hard" des Powerball, la version Metal !

Encore plus difficile à trouver que la version Metal, voici la Powerball Gold !

Encore plus difficile à trouver que la version Metal, voici la Powerball Gold !

Démonter une Powerball pour la nettoyer.

Au bout d’un certain temps, de la poussière ou autres saletés peuvent entrer à l’intérieur de la Powerball. Ainsi, si vous n’arrivez plus à la faire tourner aussi vite qu’avant, peut-être est-ce dû à la présence de particules parasites qui sont source de frottements lors de la rotation.
D’ailleurs, dans cet article vous trouverez une petite vidéo « avant nettoyage – après nettoyage ». Si la votre réagit comme la mienne « avant nettoyage », c’est qu’elle a besoin d’un petit coup de ménage : pratique pour savoir si vous avez besoin de la démonter ou pas !
Pour remédier à l’encrassement, on peut démonter en quelques minutes une Powerball afin de la nettoyer et la rendre « comme neuve » ! Le seul problème pour le démontage de la Powerball, c’est qu’il faut posséder un étau… Si on n’en a pas, une planche peut suffire mais c’est un peu risqué… Voici la procédure à suivre pour le démontage :

1) Tout d’abord il faut retirer le petit caoutchouc qui entoure la powerball puis repérer deux petits crans au-dessus de la powerball, sous le compteur :

2) Il faut ensuite glisser un tournevis plat dans ces crans et faire levier pour soulever le compteur. Un coup de levier de chaque côté et le « couvercle » est retiré :

3) On obtient donc une powerball ouverte sur le dessus et le dessous. On la met de cette façon dans l’étau :

Et c’est là que les choses un peu compliquées commencent : tout d’abord il faut penser à protéger la powerball en mettant un chiffon assez épais entre l’étau et la powerball pour ne pas la rayer en serrant. Ensuite, lorsqu’on positionne la powerball dans l’étau il faut veiller à ce qu’elle soit bien comme sur la photo précédente : le plastique bleu (qui entoure la boule jaune) se sépare en deux parties circulaires (une en haut, une en bas). Il faut que le cercle par lequel les deux parties s’assemblent soit bien dans l’étau (ce cercle est repassé en rouge sur la photo suivante).

Enfin, comme on peut s’en douter, il faut serrer l’étau… On a peur de casser la powerball mais si celle-ci est bien positionnée, alors en serrant bien on entend clairement un « clac » qui annonce que la powerball est ouverte !
Bien sûr je ne suis pas responsable de ce que vous faîtes et il est clair que si la powerball est mal placée dans l’étau alors le « clac » qui se fera entendre annoncera la mort de votre powerball…
Il existe une autre méthode pour ceux qui n’ont pas d’étau : celle-ci consiste à mettre la powerball sur le sol, sous une planche en veillant à ce que le cercle rouge de la photo précédente soit bien perpendiculaire au sol et à la planche. Ensuite il faut exercer une forte pression sur la planche pour ouvrir la powerball de la même façon qu’avec l’étau. Le problème est qu’on contrôle moins la pression exercée sur une planche que sur un étau. D’autant plus que vu la force à appliquer pour ouvrir la powerball, il faut carrément sauter sur la planche ce qui est loin d’être sans risque !

4) Une fois que la powerball est ouverte, le plus compliqué et risqué est fait. On obtient ces deux parties :

Intéressons nous à la partie qui contient la balle :

5) Il faut déboîter le cercle en plastique transparent de la balle :

6) Une fois ce cercle en plastique déboîté d’un côté, l’autre côté s’enlève sans soucis. Voilà, c’est terminé vous pouvez maintenant tout nettoyer : l’axe en métal sur lequel était emboîté le cercle en plastique, mais aussi la balle en plastique ainsi que les plastiques bleus qui l’entouraient. Cependant, je pense que c’est surtout au niveau de l’axe métallique que la saleté joue un rôle négatif. J’en ai enlevé très peu et pourtant c’est largement mieux après. Démonstration en vidéo :

Avant…
Et après !

Même si l’image est de mauvaise qualité, on voit suffisamment sur ces deux vidéos « avant – après » que le nettoyage a bien changé la façon dont la powerball tourne : avant le nettoyage, la powerball tourne mal et s’arrête immédiatement. Après le nettoyage, elle tourne plus longtemps et s’arrête progressivement. Voilà de quoi vérifier si la votre nécessite un petit nettoyage ou pas…

Démonter, nettoyer c’est bien mais… Il faut la remonter après !
Pour la remonter, c’est encore plus simple que pour le démontage : on remet le plastique transparent autour de la balle verte-jaune en l’emboîtant dans l’axe métallique. On installe correctement ce cercle transparent dans l’encoche prévue dans l’un des deux plastiques bleus. On positionne le deuxième plastique bleu pour le remboîter dans l’autre partie. Ici, pas besoin d’étau : une bonne pression avec les deux mains suffit. Votre powerball est prête à battre tous les records…

Achat, communauté, records…

Il existe plusieurs sites intéressants sur le thème des Powerballs :

Tout d’abord, pour l’achat de Powerballs : www.france-powerball.com, certainement le site le plus complet sur les powerball. www.ldlc.com propose aussi quelques powerballs avec moins de choix que sur le site précédent mais de temps en temps des réductions assez intéressantes…

LDLC propose une FAQ et un article rédactionnel sur les powerballs. De plus, sur ce même site vous pouvez poster vos records si vous avez acheté votre powerball sur LDLC. Sur france-powerball vous trouverez de nombreuses vidéos expliquant le fonctionnant ou ventant les mérites des powerballs. Vous pouvez aussi visualiser et poster vos propres records sur www.powerballs.com. Je vous conseille de visiter ce site très complet dont la boutique vous renvoie d’ailleurs sur le premier site que j’ai cité… Il existe une grande communauté autour des powerballs et il y a toujours un challenge ou record à battre…

D’ailleurs maintenant que vous avez remis la vôtre à neuf, il ne reste plus qu’à battre tous les records, en particulier celui d’Akis Kritsinelis dont vous trouverez de très nombreuses vidéos sur Internet : record « simple » (tout de même à plus de 16000 tours par minute!), record avec la powerball métal mais aussi record avec une powerball dans chaque main !

Merci à Powerballs.com qui m’a fourni et autorisé à publier la plupart des photos de cet article.

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.
This article was posted in Tests, Tutoriel and tagged . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

5 Responses to "Test, démontage et nettoyage d’une PowerBall !"

  1. maxou dit :

    Après qu’un vieux gars est fait tombé ma power ball parterre elle s’est désaxé du coup je ne peux plus la mettre perpendiculaire, donc comme il faut. Si vous avez une idée cela serait très aimable!!!

  2. Elferion dit :

    MErci beaucoup pour les explications ! Avant je ne fesait que du 10.000 tours par minutes, et à présent je monte à 11.000 facile ! :D Super site !

  3. robert dit :

    Juste une astuce de plus.
    Suite à une chute, mon powerball faisait des « tocs ». Un site disait que ça s’atténuerait avec le temps, mais je ne voulais pas attendre.
    Méthode employée (attention: risqué!)
    J’ai ouvert la balle comme expliqué ici et là. Sur la bande de roulement de la coque, j’ai remarqué des traces du choc. Il se trouve que la coque est en un matériau proche du plexiglas. Et le plexiglas s’amollit à la chaleur. J’ai donc approché délicatement la flamme d’un briquet pour réchauffer la zone, puis je l’ai lissé du doigt.
    Attention, la manœuvre ci dessus est risquée: si la flamme s’approche trop/chauffe trop, vous pouvez fondre excessivement votre powerball, voir l’enflammer!
    A vos risques et périls…

  4. berangere Mantilleri dit :

    bonjour, merci pour vos conseils pour ouvrir une powerball en plastique mais qu en est il pour celles en metal que l on doit ouvrir avant toute utilisation pour introduiree les anneaux soutenant le rotor ??? impossible de devisser, de faire pression, il doit y avoir une truc ???? merci de votre aide

  5. Greg dit :

    J’ai une technique beaucoup plus simple, et sans danger pour ouvrir une power ball, en secondes et sans rien d’autre que ses mains (ormis le tournevis !)
    une fois les vis enlevées, il suffit simplement de se mettre à quatre pattes sur un tapis, poser la power ball sur le tapis, avec les axers des vis en vertical (une vis en dessous, une au dessus). poser les mains l’une sur l’autre sur le dessus de la power ball, et appuyer un coup sec avec son poids, la ball s’ouvre toute seule. ça marche à tous les coups, et il n’y a aucun danger!
    amusez vous bien!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Test, démontage et nettoyage d’une PowerBall !
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.