Home > Tests > Test de l’hélicoptère R/C Esky Big Lama

Test de l’hélicoptère R/C Esky Big Lama


Après les tests du XTwin et de l’iBird, je m’attaque cette fois-ci à plus gros : le Big Lama d’Esky. Plus gros mais aussi plus compliqué à piloter et plus cher : cet hélicoptère se trouve à 100€ environ alors que l’iBird et le XTwin se trouvent respectivement à 30 et 45€…

Après une présentation des caractéristiques techniques de l’hélicoptère et quelques photos, j’aborderai les capacités de l’appareil à voler en intérieur et en extérieur. Enfin, je terminerai sur les pièces détachées, les possibilités de modifications de l’appareil et les solutions pour réaliser des vidéos en caméra embarquée…

I. Caractéristiques

  • Diamètre du rotor principal : ?460mm;
  • Poids : 410g;
  • Dimensions : 510mm x 110mm x 260mm;
  • Moteurs : 2 x 370;
  • Télécommande : 4 canaux (avec « training switch » et port de simulation pour relier à un ordinateur);
  • Fréquence : 40Mhz ou 2.4GHz (deux modèles existent, le 2,4Ghz est mieux et plus cher);
  • Servo: digital, 7.5g ; torque : 1.3kg; vitesse : 0.12S/60°
  • Batterie : 11.1V, 800mAh Li-polymer.

Le Big Lama existe en 2,4Ghz mais je l’ai acheté en 40 Mhz car il n’y avait que ça là où je l’ai acheté (une petite boutique en Malaisie). Cependant comme je l’explique plus loin ça ne me pose aucun problème de réception ou de portée, tant que l’on ne fait pas voler plusieurs appareils sur les mêmes fréquences…

II. Photos

Sur les photos ci-dessous vous pouvez voir que j’ai ajouté du scotch sur le support de batterie sinon celle-ci bouge en vol et cela peut déséquilibrer l’hélicoptère. Cette modification a été réalisée « vite fait » et l’on pourrait surement trouver d’autres solutions plus esthétiques…

Boîte du Esky Big Lama

Boîte du Esky Big Lama

Contenu de la boîte

Contenu de la boîte

Esky Big Lama Esky Big Lama

Le Big Lama, après quelques vols et plusieurs crashes… Pas de gros dégâts : l’hélico est solide !

radio commande du Esky Big Lama Scotch ajouté au Big Lama pour fixer la batterie

J’ai ajouté du scotch un peu n’importe comment pour que la batterie tienne. Avec un peu plus de matériel sous la main on peut faire ça plus « proprement »…

III. Vols en intérieur

Le Big Lama est, comme son nom l’indique plus gros que son prédécesseur le Lama V4. Si ce dernier pouvait voler en intérieur à condition d’avoir pas mal d’espace, il faudra encore plus de place pour le Big Lama… Enlevez tout ce qui est fragile, faites attention aux lustres et n’espérez pas voler plus de 20 secondes, à moins de réussir à maintenir l’hélicoptère stationnaire de manière stable. Mais maintenir un hélicoptère en stationnaire en intérieur est assez difficile car le sol et les murs renvoient l’air soufflé par les hélices de l’hélicoptère… L’hélicoptère souffre de ses propres perturbations (nommées effet de sol : l’air soufflé vers le sol remonte et déséquilibre l’hélicoptère) et évidemment plus vous êtes proches d’un mur/meuble plus ces perturbations sont importantes. Dans la pratique, on a l’impression que les murs agissent comme un aimant sur l’hélicoptère : plus on est proche plus on est attiré… Au début, lorsqu’on se sent attiré par un obstacle il est presque déjà trop tard et c’est la casse d’une ou plusieurs pales assurées (le plastique des pâles ne résiste rarement à un meuble en bois ou un mur…). Heureusement les pales ne coûtent pas très cher (entre 0.4€ et 2€ par pale environ) et il y en a quelques unes de rechange incluses avec le Big Lama.

Pales cassées...

IV. Vols en extérieur

En extérieur, on ne craint plus les meubles ou obstacles : le seul problème est le vent. S’il n’y a pas de vent et pas mal d’espace (genre un terrain de foot c’est parfait), vous n’aurez rien à craindre pour votre Big Lama. Même si vous êtes totalement débutant, au bout de quelques dizaines de minutes vous saurez diriger l’hélico précisément où vous le voulez et c’est là que vous prendrez réellement du plaisir à le piloter…

En revanche, dès qu’il y a du vent ça se complique beaucoup… Éventuellement s’il y a peu de vent et que vous êtes habitué vous pouvez espérer lutter quelques dizaines de secondes contre le vent mais si jamais il y a un coup de vent plus fort qu’un autre alors le Big Lama ne sera plus assez lourd et puissant pour lutter et se fera emporter quoi que vous fassiez. La seule chose à faire lorsque vous ne contrôlez plus rien c’est de diminuer les gaz pour descendre en n’oubliant pas de les remettre assez fort lorsque vous approchez du sol pour amortir, limiter le choc et vous poser presque en douceur…

Attention aux réflexes de débutants qui consistent à couper les gaz au moindre problème : c’est la chute et de gros dégâts assurés ! Une autre attitude peut provoquer de gros problèmes : le fait d’inverser brutalement la direction de l’hélico : si vous allez à fond en avant et que d’un coup vous allez fort vers l’arrière, les pâles vont rentrer en collision (c’est ce que l’on appelle le « blade strike ») et l’hélico va obligatoirement s’écraser. On croit souvent que voler a basse altitude permet de limiter les dégâts mais essayez plutôt de voler à au moins 2 mètres de haut, vous aurez ainsi un peu plus de marge pour rattraper l’hélicoptère pour éviter qu’il s’écrase s’il y a un problème. De plus, voler à moins de 50cm provoque d’importantes perturbations, comme expliqué dans la partie sur le vol en intérieur. Enfin, sachez que les déplacements à raz du sol peuvent faire très mal : si le train d’atterrissage frotte le sol lorsque vous vous déplacez alors l’hélico sera déséquilibré, va entrer en collision avec le sol et vous êtes sûr de casser au moins 2 pâles…

V. Pièces détachées : réparation et amélioration

On peut trouver des pièces détachées pour Big Lama assez facilement. Voici une liste de sites Internet qui vendent de quoi réparer ou améliorer son Big Lama :

esky-helico.fr, miracle-mart.com, rc711.com, tiptop-rc.com, esky-france.fr, pb-modelisme.com, rchelicoptershop.com, funrctoys.com, fxmodelrc.com, ckado.com, enjoyhobbies.biz… Il y en a bien d’autres et je ne peux garantir que tel ou tel site aura les meilleurs prix, il faut comparer en fonction de ce que vous avez besoin et des frais de port… De plus, certains sont en dollars et le prix en euro dépend des fluctuations des monnaies… Personnellement, j’ai commandé sur enjoyhobbies.biz et j’en suis assez satisfait : ils livrent rapidement et sont très réactifs pour répondre aux e-mails.

Concernant les réglages et modifications du Big Lama, je vous conseille cette page sur modelisme.com qui vous propose toutes les informations nécessaires.

VI. Caméras embarquées et vol en immersion

Il existe plusieurs caméras utilisables pour ce type de modèle réduit. Les caractéristiques importantes sont bien sûr toutes celles liées à la qualité d’enregistrement (résolution, bitrate, capteur optique), mais aussi les caractéristiques pratiques (autonomie, format de fichier créé pour les vidéos, type et taille maximale des cartes mémoires supportées) et enfin les caractéristiques physiques de la caméra (taille et poids).

Je pense que la meilleure caméra (au niveau qualité/prix) actuellement disponible est la Flycamone V2, qui produit des vidéos en 640×480 à 28 images/secondes. La camera n’est pas très pratique à utiliser car on ne sait pas toujours si elle est vraiment en train d’enregistrer et elle pose problème avec certaines cartes SD, en particulier les cartes « noname » (sans marque) ou celles supérieures à 2Go qui ne sont tout simplement pas supportées… Par contre l’objectif orientable est une excellente idée, elle n’est pas très chère (environ 60€) et facile à trouver en France. Je réaliserai probablement un test complet de cette caméra dans un autre article.

Il existe d’autres caméras du même fabriquant (Acme) comme la Flycamone V1, la eco ou encore la V3 plus sophistiquée. Toutes sont décrites sur le site officiel. D’autres marques peut-être un peu moins connues, proposent des produits similaires comme la eDVR 5in1 dont vous pouvez trouver un test sur heli4.com.

Concernant le vol en immersion, vous pouvez par exemple utiliser la Acme FlycamOne V3 avec le kit de retransmission vendu en option…

Personnellement, j’ai tout simplement opté pour l’utilisation d’un téléphone mobile (Nokia N96) pour réaliser mes premières vidéos embarquées sur le Big Lama. En effet, malgré le poids important du N96 (plus de 130 grammes contre 37 grammes pour la Flycamone V2 et 17 pour la version « eco » !) le Big Lama parvient a s’élever dans les air sans trop de problème et il est même un peu plus stable lorsqu’il y a du vent. En revanche, n’espérez pas faire des vols nerveux avec car l’inertie est énorme, on sent que les moteurs sont un peu limites pour un poids si important… De plus, même en activant le mode « stabilisation vidéo » sur le N96, la vidéo tremble beaucoup et comme l’objectif n’est pas inclinable on ne peut que filmer le sol. Ainsi les vidéos ne sont pas très bonnes mais cette solution a l’avantage d’être gratuite lorsque, comme moi, on a un mobile qui traîne… Ce test avec le N96 a en tout cas le mérite de prouver que les moteurs du Big Lama sont vraiment puissants comparés au poids de l’appareil !

VII. La concurrence

Le Big Lama n’est pas le seul « birotor co-axial » de la marque : vous pouvez voir sur le site officiel de Esky la liste de tous les hélicoptères co-axiaux… Walkera est autre marque assez connue dans le domaine des hélicoptères radio commandés qui propose de nombreux modèles concurrents, comme vous pouvez le voir sur leur site officiel. Le Dragonfly 5-10 est aussi un bon choix… Vous pourrez éventuellement opter pour un CP (hélicoptères à pas variable) si vous estimez pouvoir apprendre avec un modèle bien plus compliqué à maîtriser, ou si à l’inverse les birotors vous font déjà peur vous pouvez tenter un FP (hélicoptères à pas fixe) mais là vous serez vite limité techniquement !

Conclusion

Je pense que le Big Lama est un bon choix pour débuter et apprendre à faire voler un hélicoptère radio commandé. Vous ne casserez pas tout à chaque fois en cas de crash, ne serez pas trop vite limités techniquement et pourrez faire évoluer l’appareil en achetant des pièces améliorées, transformant petit à petit l’hélico en version « extrême »… De plus, son poids et la puissance de ses moteurs lui permettent de voler avec un vent inférieur à 10km/h, ce qui n’est pas si mal… Je suis pour l’instant assez satisfait de ce Big Lama et posterai d’autres vidéos dans les semaines ou mois à venir…

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.
This article was posted in Tests and tagged , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

5 Responses to "Test de l’hélicoptère R/C Esky Big Lama"

  1. Terminator dit :

    Merci pour toutes ces infos, ça m’aide à comprendre certaines choses concernant le vol avec les birotors.

  2. romain dit :

    Super fiche, très bon boulot, j’ai tout regardé et je signe!!! merci beaucoup

  3. marco dit :

    bonsoir

    Alors par principe, j’ai pas l’habitude de faire l’emmerdeur sur le matériel,chacun doit pouvoir avoir ca propre opinion..! maintenant si j’ai un conseil a donner pour un achat sur big lama c’est préparer vous a racheter de la pièces…je n’ai jamais casser autant de palles et de carrosseries donc pas d’accord avec notre ami qui trouve un appareil solide..il est tout sauf solide ,il est gros il vol bien il est tout ce qu’ont veux mais surtout pas solide..c’est du verre j’en suis arrivé a le mettre de coté, car a chaque sortie c’est la casse assuré..!!.je sais qu’un bon bon pilote ne casse jamais etc..bla bla bla les durs a cuire se reconnaitront mais pour les blaireaux comme nous c’est une horreur…!! bref big lama tres bon appareil pour pilote qui a pas peur de commander et recommander …et pour les costauds qui vole en big lama sachez que cet appareil est donné pour les debutants ,alors péter la vous en big lama mais surtout ne vous en venté pas!! ..essayez plutot un 130 sr ..blade bien sur ..et la c’est pas la meme…ciao a tous et bon vol….

  4. Erwin dit :

    The ubiquitous commercials and magazine ads
    for movies and new music releases are put together by
    talented advertising professionals through entertainment firms.

    After you get here, just follow all of the instructions and within a few minutes
    everything should be back up to date. Now, you can organize the gaming sessions at your place and have fun beating your friends
    with high scores in your favorite Nintendo game.

  5. Lhorte Michel dit :

    Bonjour,
    je vient de perdre la barre stabilisatrice qui se trouve au dessus des pales, merci de me dire ou je pourrais les commander.

    bonne fin d’après midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Test de l’hélicoptère R/C Esky Big Lama
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.