Home > Tests > Nokia > Test Nokia N8

Test Nokia N8


Nokia était absent depuis longtemps du marché haut de gamme des Smartphones. Il faut dire que Symbian commençait à être dépassé par ses concurrents que son Android, iOS ou encore BlackBerryOS… Après de nombreux retards du N8, il est finalement sorti en Octobre et voilà un test dont la plus grosse partie se trouve en vidéo…

Déballage & accessoires

Le N8 est fourni avec un grand nombre d’accessoires. En plus du câble micro USB standard, on retrouve un kit main libre / casque audio de très bonne qualité (intra auriculaire assez isolant des bruits extérieurs) avec une télécommande complète, un chargeur au format propriétaire des anciens Nokia (en plus de pouvoir charger le N8 via micro USB, on peut le charger avec les anciens chargeurs !), un adaptateur mini HDMI – HDMI, pour la sortie TV et enfin un câble micro USB – USB pour la fonction USB host, permettant de brancher un disque dur, une clé USB ou même un clavier au mobile et pouvoir s’en servir comme depuis un PC !

Photos

Le Nokia N8 est un bel appareil, très bien fini. Les matériaux utilisés sont d’excellente qualité et très bien assemblés. Le mobile semble très solide grâce à sa coque 100% métal en un bloc. Le revers de la médaille d’une telle coque est que la batterie est inamovible. Un défaut pour certains, un détails pour d’autres…

Nokia N8 blanc Nokia N8 noir

Qu’il soit noir ou blanc, le design du N8 est plutôt réussi bien que cette notion soit assez subjective… Une chose est sûre, le look de l’appareil est assez original mais la coque grise retient un peu les traces de doigts. Toutefois, le flash sur la photo ci-dessus les rend bien plus visibles qu’en temps normal…

Nokia N8 Noir Nokia N8 Noir

Le Nokia N8 n’a qu’un bouton en façade, comme l’iPhone. Sauf que sur le Nokia le bouton est à gauche, ce qui reste assez pratique qu’on soit droitier ou gaucher car le mobile n’est pas très  large : On arrive dans tous les cas à appuyer sur le bouton. Sur le côté droit, on retrouve un bouton pour déclencher l’appareil photo, un bouton coulissant pour verrouiller/déverrouiller l’appareil et deux boutons pour modifier le son/volume de l’appareil. En haut on retrouve le bouton pour allumer le N8, la sortie mini HDMI derrière un cache et la sortie aduio jack 3,5mm. Sur la gauche, des caches donnent accès à l’emplacement microSD et SIM de l’appareil, accessibles sans redémarrer le mobile. On termine le tour de l’appareil avec le port micro USB en bas à gauche et le port de chargement compatible avec les anciens chargeurs Nokia en dessous.

Comme on le voit sur les photos, le capteur photo du N8 dépasse beaucoup à l’arrière, mais contrairement au HTC Desire HD par exemple, ça ne perturbe pas la stabilité de l’appareil lorsqu’il est posé à plat. Ca reste pas très élégant selon moi mais un flash Xénon prend bien plus de place qu’un flash LED comme on le retrouve dans la plupart des autres appareils. La qualité à un prix : celle de l’encombrement. Et quoi de plus normal que d’accompagner un superbe capteur 12Mpixels comme celui qu’embarque le N8 d’un flash Xénon bien plus puissant qu’un simple flash LED ?

Utilisation globale

Le N8 démarre assez rapidement et les habitués des premières versions de Symbian S60 version tactile (comme sur le 5800 XpressMusic) ne seront pas dépaysés : Nokia a amélioré divers éléments afin de rentre l’OS plus pratique mais globalement les deux OS sont assez proches. C’est normal, c’est une mise à jour, comme celles d’Android ou d’iOS. En parlant de ces OS, ils restent selon moi bien meilleurs que la version de Symbian embarquée sur le N8 : L’iPhone a pour lui la fluidité et la simplicité d’utilisation alors qu’Android a la personnalisation très poussée et une certaine fluidité. Symbian 3 n’est pas mauvais, c’est d’ailleurs la meilleure version réalisée jusqu’à maintenant, signe que les choses vont dans le bon sens mais on reste loin de ce que proposent les concurrents… Par exemple, la fluidité des multi-bureaux du type Android n’est pas à la hauteur, l’OVI Store, équivalent de l’Android Market ou de l’AppStore n’est pas très fourni (ça viendra peut-être, mais le retard est là…) et surtout, souffre de nombreux bugs. Je vous invite à consulter les vidéos de test pour vous faire une meilleure idée de comment s’utilise ce Nokia N8 : Ce qui est pour moi d’importants défauts d’ergonomie pourraient être des détails pour vous…

+ : Meilleure autonomie que les Smartphones Android ou iPhone

- : Moins intuitif et fluide que ses concurrents, moins d’applications sur le store

Capture de photos & vidéos

Le Nokia N8 est fait pour prendre des photos et vidéos : c’est clairement son plus grand point fort. Inutile de lister les modes de prise de vue, les paramètrages, ni même la puissance du flash, aucun autre appareil, même photophone et non Smartphone, n’arrive à sa hauteur. Les clichés 12Mpixels ci-dessous parlent d’eux mêmes !

Ci-dessus, deux photos en 4000×3000 prises avec des réglages d’ISO automatique puis manuel et d’exposition à 0EV puis à +2EV. J’ai peu de photos à vous proposer car suite à une mauvaise manipulation j’ai perdu de nombreuses photos test que j’avais fait mais les clichés produits par ce mobile ne vous décevront pas puisqu’il est à la hauteur de nombreux compacts, en dehors du zoom optique qu’il ne possède pas. Son zoom numérique fait moins de dégats que sur les autres mobiles mais ça ne compense pas un zoom optique !

Quelques photos supplémentaires, pour illustrer le mode macro plutôt efficace mais pas automatique ni infaillible, le respect des couleurs vraiment bon et le flash qui, malgré sa puissance, ne brûle pas les photos ! Pour terminer, une vidéo sans grand intérêt mais qui montre la qualité et la fluidité moyenne des vidéos en HD.

+ : Qualité des photos et vidéos, y compris lorsqu’on utilise le zoom numérique, flash Xénon

- : Pas de zoom optique, ni mode raw (aucun autre mobile ne le propose cependant)

GPS & cartes

Nokia est le seul constructeur à inclure cartes téléchargeables pour une utilisation hors ligne avec navigations gratuite. Nokia Maps n’a pas beaucoup évolué depuis les précédents Symbian mais il reste assez efficace. Je suis très habitué à Google Maps, son mode Street View, les lignes de Metro/bus superposées aux cartes de la ville, etc. Bien sûr Google Maps est disponible sur Symbian 3 et donc sur le N8 mais il n’offre pas la navigation, la 3D ou encore la gestion de la boussole ! Nokia Maps reste correct et la récupération du signal GPS n’est pas trop lente, ni exceptionnellement rapide…

+ : Cartes du monde offertes, navigation gratuite dans le monde entier !

- : Moins de fonctions que Google Maps (pas de Street View, de 3D, de boussole)

Surf Internet & emails

La navigation sur Internet n’a jamais été le point fort de l’OS Symbian et je dirais que c’est le plus gros point noir du N8 ! La navigation est fastidieuse, de la saisie de l’adresse au passage en mode plein écran. Le navigateur du N8 est toutefois compatible flash, mais pas toutes les animations et de toutes façons ça rame énormément dès qu’on tente de faire défiler une page au niveau d’une telle animation. Une fois de plus, vous pourrez le constater dans les vidéos du test. Heureusement, Nokia a annoncé plusieurs mises à jour pour Symbian 3 qui équipe le N8, dont une qui devrait être disponible début 2011 et qui ce concentrera sur le navigateur Internet, de quoi peut-être réduire le défaut le plus important du N8 !

Au niveau des emails, c’est moins catastrophique mais on est loin de l’intégration du couple Gmail / Android par exemple…

+ :  Une mise à jour tentera de corriger les défauts ci-dessous dans quelques semaines

- : Navigation lente, flash : presque que les publicités compatibles, défilement vertical lent si flash, saisie d’adresse peu pratique, passage en plein écran parfois long

Vidéos Test & Conclusion

Retrouvez dans ces deux vidéos de test du mobile mes impressions sur cet appareil que je qualifierais de très avancé au niveau de ses fonctions (sortie HDMI, USB Host, APN 12Mpixels avec flash Xénon) que très peu de mobiles parviennent à égaler. De nombreux points négatifs viennent cependant noircir le résultat, comme le surf sur Internet vraiment pas agréable, la gestion des emails perfectibles ou encore le store peu pratique et bien moins garni qu’Android ou iOS. Les applications les plus courantes et utiles arrivent petit à petit et des mises à jour sont déjà annoncées afin d’améliorer la navigation sur Internet. Je vous conseille en attendant d’installer un navigateur alternatif mais ne rêvez pas : Symbian 3 est moins réactif et intuitif que ses concurrents. J’ai personnellement beaucoup de mal à m’y faire et ne le conseillerais vraiment qu’en tant que photophone, domaine dans lequel il excelle !

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.
This article was posted in Nokia, Tests and tagged . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

One Response to "Test Nokia N8"

  1. piteurparkeur dit :

    quasiment un ans après sa sortie je peut dire que ce test est plutôt correcte ^^
    (petite erreur dans le test : dans le nokia map il y a bien une fonction boussole)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Nokia > Test Nokia N8
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.