Home > Comparatifs > Comparatif de logiciels de virtualisation sous Mac OS X : Parallels Desktop vs VMware Fusion vs VirtualBox

Comparatif de logiciels de virtualisation sous Mac OS X : Parallels Desktop vs VMware Fusion vs VirtualBox


Utiliser Mac OS c’est bien, mais pouvoir lancer des applications Windows en cas de besoin, c’est mieux. Et si c’est possible sans redémarrer, c’est encore mieux… D’où ce comparatif des 3 logiciels de virtualisation sous Mac OS.

VirtualBox

Seul logiciel gratuit de ce comparatif, VirtualBox est un peu moins évolué que ses deux concurrents mais il sera cependant suffisant dans de nombreux cas : bureautique, sur Internet, retouche d’images pas trop lourdes, etc.

L’installation est rapide, tout comme la création d’une machine virtuelle mais l’interface n’est pas très intuitive : Vous devrez probablement retourner dans les paramètres pour modifier une option que vous n’avez pas vu lors de la création de la machine virtuelle…

Une fois la machine virtuelle créée, vous pourrez installer l’OS de votre choix, dans mon cas Windows 7, auquel il faudra ajouter les « additions clients » afin de profiter de plusieurs fonctions supplémentaires (son, partage de fichier, intégration de la souris dans l’OS invité sans manipulation, etc.). Le partage de fichier n’est pas très pratique et il faudra peut-être vous y reprendre à plusieurs fois avant d’arriver à vos fins.

VirtualBox : Peu de fonctions, et une fonction de partage de fichiers perfectibles. Des efforts ont été faits sur les versions récentes mais ça n’est pas assez pour lutter contre les deux autres logiciels :  3/10 mais la note ne tient pas compte du fait qu’il soit le seul gratuit !

Parallels Desktop

Vendu à 79€, Parallels Desktop est en forte concurrence avec VMware Fusion vendu au même prix. J’ai testé la version démo disponible sur le site officiel pendant 15 jours et le moindre qu’on puisse dire est que Parallels Desktop propose de très nombreuses options ! Pourtant, la création d’une machine virtuelle n’est pas plus compliquée; comme on le voit ci-dessous il suffit de choisir une image disque ou le lecteur DVD physique puis on paramètre tous les détails de la machine virtuelle :

Comme on le devine ci-dessous, les options sont nombreuses. Un débutant pourrait se sentir perdu mais personnellement, j’ai apprécié le fait de pouvoir prioriser la machine virtuelle ou l’hôte, gérer la sécurité (mot de passe lors de l’ouverture/gestion des sauvegardes d’état de la machine virtuelle), l’inclusion à Time Machine…

L’intégration de Windows est bien meilleure que sous VirtualBox puisqu’on peut passer d’une application Windows à une Mac OS avec les touches classique Pomme + Tab (l’équivalent de alt+tab sous Windows). De même, on peut placer des raccourcis vers des applications Windows sur le bureau de Mac. Un double clic sur ce type d’icône ouvre directement la machine virtuelle puis le programme. Lorsque la machine virtuelle est dans un état « sauvegardé » (Parallels Desktop fermé, aucune consommation processeur ni RAM), un clic sur une application Windows en raccourcis bureau l’ouvre en quelques secondes seulement sur un ordinateur rapide et l’on oublierait presque qu’on charge un OS supplémentaire : vraiment impressionnant !

Parallels Desktop : Beaucoup d’options, et encore tout n’est pas dans la démo ! Il reste intuitif et pas trop « usine à gaz » selon moi : 9/10

VMware Fusion

Vendu 79€ comme Parallels Desktop, les deux logiciels sont évidemment en concurrence. D’ailleurs VMware propose aussi une période d’essai gratuite qui m’a permis de me faire une bonne idée de ce qu’on peut attendre de ce logiciel de virtualisation.

Il est assez proche de Parallels Desktop dans les fonctions proposées, mais il est tout de même un peu plus limité que son concurrent. L’avantage est qu’il est plus simple à paramétrer grâce au nombre plus réduit d’options…

Comme Parallels, VMware propose un mode qui permet de mêler applications Windows et Mac OS : C’est tout à fait efficace et équivalent à ce que propose Parallels Desktop, ni plus ni moins. C’est clairement cette fonction qui différencie les deux logiciels payants de VirtualBox, mais comme on va le voir dans la partie suivante, les performances des logiciels sont elles aussi bien différentes !

VMware Fusion : Moins d’options que Parallels Desktop mais du coup on crée et paramètre une machine virtuelle plus rapidement… 8/10 seulement car j’apprécie le fait d’avoir le plus d’options possibles.

Benchmarks

Proposer une interface simple, intuitive et complète ne suffit pas : Voici pourquoi je vous propose des benchmarks des différents logiciels de virtualisation comparés dans cet article.

Démarrage /extinction et mise en pause / reprise de Windows 7

Les configurations testées sont les suivantes :

MBP : Processeur Intel Core i5 @2.3Ghz / RAM 4Go DDR3 / puce graphique HD3000

MBU : Processeur Intel Core 2 Duo @2Ghz / RAM 4Go DDR3 / puce graphique Nvidia 9400M

J’ai fait quelques mesures présentées sous le graphique ci-dessous, mais après quelques tests plus approfondis je me suis rendu compte que le disque avait un impact important et inégal selon les logiciels testés. J’ai donc fait quelques tests supplémentaires dans le graphique qui suit.

temps boot Windows 7 parralels desktop VMware Fusion Virtual Box MacBook Pro SSD

Les disques sont spécifiés séparément : « HDD 7200″ correspond à un disque dur 320Go @7200 tours/minutes; « HDD 5400″, un 320Go @5400 tours/minutes donc un peu plus lent et le SSD est un Corsair V128.

benchmark boot windows 7 virtualisation hdd ssd bench démarrage

Avec un SSD, Parallels Desktop et VirtualBox parviennent à démarrer Windows 7 en moins de 20 secondes, contre 31 pour VMware Fusion. Avec un disque 5400RPM, VMware perd près de 10 secondes alors que VirtualBox démarre en 70 secondes, contre 20 avec le SSD ! Le disque dur a donc une énorme importance avec VirtualBox alors que Parallels Desktop est capable de démarrer rapidement quelque soit le disque…

L’extinction donne des résultats plus serrés puisque tous les logiciels parviennent à éteindre Windows en une dizaine de seconde, mais on voit encore une fois que VirtualBox est le plus impacté par un disque dur lent.

Les mises en pause et reprises n’ont été testées qu’avec le SSD mais les écarts restent faibles. La reprise donne logiquement le même ordre que le démarrage et la mise en pause se fait en moins de 5 secondes avec les 3 logiciels.

Parallels Desktop : Très rapide dans tous les cas. 9/10

VMware Fusion : Lent au démarrage, et encore plus avec un disque dur peu rapide. 5/10

VirtualBox : Aussi rapide que Parallels avec un SSD, VirtualBox devient de loin le plus lent avec un disque dur classique. Dommage ! 5/10 mais la note dépend du disque que vous utiliserez !

Jeux 3D sous Windows en virtuel

Impossible encore quelques mois auparavant, le jeu en 3D sur des machines virtuelles commence à être possible : Les 3 logiciels proposent l’option mais VirtualBox ne parvient pas à utiliser la puce graphique en 3D; le benchmark ne concerne donc que VMware Fusion et Parallels Desktop :

Le graphique ci-dessus représente le nombre d’images par secondes en moyenne sous Trackmania dans la résolution native (1280×800), selon les paramètres graphiques du jeu. On observe un phénomène intéressant : Alors que Parallels mène avec des graphismes réduits, VMware passe largement devant lorsqu’on pousse les graphismes au plus haut ! En principe, les graphismes élevés font plus appel à la carte graphique alors que des graphismes faibles ont plutôt tendance à solliciter le processeur. On pourrait donc déduire que Parallels exploite mieux le processeur que VMware alors que celui-ci est plus à l’aise avec la carte graphique… Quoiqu’il en soit, si l’on veut jouer à plus de 40 fps, alors les deux ne seront pas capables d’aller plus loin que les graphismes « bas ». En revanche, si 25/30 fps vous suffisent, VMware Fusion pourra supporter les graphismes les plus hauts ! Je n’ai pas testé d’autres jeux car il est difficile de trouver des jeux qui passent sur le chipset graphique Intel HD3000 du MacBook Pro de test…

Parallels Desktop : Performant tant que la carte graphique n’est pas trop sollicitée. 7/10

VMware Fusion : Performant lorsque la carte graphique est sollicitée, mais utilisation du processeur mal optimisée. 7/10

VirtualBox : Ne fais pas tourner le seul jeu que j’ai essayé. 0/10

Scores benchmark Windows 7

Les scores donnés par le système intégré à Windows 7 ne sont pas forcément parfaitement représentatifs des performances des machines mais ça donne au moins une idée et finalement, même un 3DMark ne donne qu’une idée des performances qui diffèrent dans chaque jeu…

  • CPU : VMware s’en sort clairement mieux que Parallels Desktop qui fait tout juste mieux que VirtualBox.
  • RAM : Tous identiques, et ça parait assez logique.
  • Graphismes 2D : A part VirtualBox qui réalise le plus petit score possible (signe de pilotes non reconnus, d’où l’impossibilité complète de lancer un jeu), les deux autres s’en sortent bien et sont assez proches même si une fois de plus VMware est à peine devant.
  • Graphismes 3D : Là encore, VirtualBox échoue au test alors que les deux autres sont à égalité parfaite.
  • Disque dur : Les trois logiciels sont très proches, Parallels devant VMware puis VirtualBox. Ce qui est très étonnant, c’est que les résultats sont identiques en utilisant un disque dur 5400 tours/minutes et un SSD ! Pourtant la différence lorsqu’on copie des fichiers est bien là…

Parallels Desktop : Performant mais moins que VMware : 6/10

VMware Fusion : Très performant, premier sur tous les tests sauf le disque dur où il est second très proche : 8/10

VirtualBox : Une fois de plus pénalisé par des pilotes graphiques inexistants : 3/10

Conclusion

VirtualBox joue clairement dans une autre catégorie que ses deux concurrents : Il propose moins d’options (en particulier l’intégration des deux OS) et son support de la 3D ne fonctionne pas, ou pas sur ma configuration en tout cas. Il a par contre l’avantage d’être gratuit et si vous n’avez pas besoin de 3D ou d’options avancées (priorité entre les OS, sauvegarde Time Machine, thème Mac OS pour Windows 7,…) et que les modes qui mélangent les deux OS ne vous intéressent pas, alors il sera un choix.

VMware Fusion et Parallels Desktop représentent ce qui se fait de mieux en matière de virtualisation sous Mac OS et peut être ce qui se fait de mieux dans ce domaine tout court. Pour 79€, vous bénéficiez d’un nombre important d’options et de performances 3D assez bonnes puisqu’elles sont proches de ce qu’on obtiendrait avec un Windows « natif », non virtualisé. Pour trancher brièvement, je préfère Parallels Desktop en raison du démarrage de Windows bien plus rapide que sous VMware mais aussi pour les quelques options en plus.

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.
This article was posted in Comparatifs, Tests and tagged , , , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

5 Responses to "Comparatif de logiciels de virtualisation sous Mac OS X : Parallels Desktop vs VMware Fusion vs VirtualBox"

  1. Cet article confirme les impressions que j’avais !
    Avec mon mac mini code2duo 2Go, virtual box était installé jusqu’à peu (vu le prix :D) …

    Depuis que je suis passé en PDesktop v6 (achat bundle macupdate),
    c’est le jour est la nuit et pas seulement au niveau du design et intégration,
    ca va plus vite !

    Merci pour cet review.

    Sebastien

  2. barb dit :

    Je tiens à préciser que la version académinque de VMware fusion est moins chère que celle proposée par Paralells Desktop (39,95 au lieu de 63, 95)… Moi ça m’a aidé à choisir entre les deux !

    En tout cas, merci pour cet article, il est très instructif

  3. Bysus dit :

    Version accadémique, c’est à dire ? Tu as un lien ? Moi j’ai pris Paralells Desktop, j’en suis plutôt content mais j’ai quelques bugs avec Lion :(

  4. Boby dit :

    Bonjour et merci pour cet article
    Savez vous si il est possible sur ces applications de démarrer une vm sans l’afficher dans une fenetre séparée? Une VM à laquelle j’accederais ensuite en SSH ou via une interface web avec safari par exemple? Et donc j’ai juste besoin de la demarrer via l’hyperviseur.

  5. Non je sais pas trop en plus le test date de 2011, il faudrait vérifier ça avec les versions récentes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Comparatifs > Comparatif de logiciels de virtualisation sous Mac OS X : Parallels Desktop vs VMware Fusion vs VirtualBox
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.