Home > Tests > Test Motorola Xoom, Android 3.0 Honeycomb

Test Motorola Xoom, Android 3.0 Honeycomb


La tablette Motorola Xoom est la toute première tablette à utiliser l’OS Android 3.x, conçu spécialement pour les tablettes. Les précédentes tablettes Android, Archos ou Samsung, utilisaient les versions 2.x, conçues pour les Smartphones à la base et bien moins adaptées à de grands écrans comme celui de la Xoom qui fait 10″. C’est donc avec une certaine impatience que j’ai testé cette Xoom, même si j’avais déjà pu me faire une première idée au MWC, en Février 2011 à Barcelone.

Le test de cette tablette sera en deux parties : d’une part le hardware de la Xoom et d’autre part son système d’exploitation, Android 3.0 HoneyComb.

Caractéristiques techniques

La Xoom existe, comme de nombreuses tablettes, avec et sans 3G. J’ai testé la version WiFi seulement. Voici ces spécifications techniques :

  • Ecran : TFT 10.1″, 1280×800, tactile capacitif multipoint
  • Processeur : Nvidia Tegra 2 dual core @1Ghz
  • RAM : 1Go
  • Mémoire interne : Existe en 16 / 32 / 64Go + port microSD (non fonctionnel pour l’instant, en attendant une mise à jour)
  • Appareil photo : A l’arrière, 5Mpixels avec autofocus et double flash LED. A l’avant, 2Mpixels
  • Vidéos : Enregistrement en 720p @30fps pour le capteur à l’arrière.
  • OS : Android 3.0 Honeycomb sans surcouche Motorola. Mise à jour 3.1 disponible dans certains pays (pas encore en France)
  • Connectique : miniHDMI (câble et adaptateurs non fournis), microUSB 2.0, audio jack 3.5mm, Bluetooth 2.1, WiFi b/g/n dual band
  • Taille et poids : 249.1 x 167.8 x 12.9 mm pour 730g.
  • Batterie : 25Whrs.

Photos / déballage

 

Motorola Xoom

Comme la plupart des smartphones, les tablettes gardent les traces de doigts. Et ça se voit encore plus sur un grand écran… La Motorola Xoom ne fait pas exception !

Motorola Xoom

Motorola Xoom

La finition est bonne : tout est en plastique mais ceux-ci sont bien emboîtés, tombent bien en face et ne grincent pas. Ils ne sont pas trop fins et la partie supérieure est en plastique/caoutchouc un peu mou et antidérapant.

 

Motorola Xoom

La sortie microHDMI est située en bas de la tablette, pas pratique lorsqu’elle est reliée à une TV ! Pareil pour le port microUSB… Mais c’est toujours mieux que le bouton on/off (lock/unlock) situé à l’arrière, donc sous la tablette lorsqu’elle est posée : on appuie parfois dessus sans faire exprès et il faut la soulever pour l’enclencher…

Motorola Xoom côté hardware…

La Xoom embarque une architecture plutôt récente puisqu’il s’agit de la puce Nvidia Tegra 2 dual core cadencée à 1Ghz. Elle intègre aussi une puce graphique et l’ensemble est épaulé par 1Go de RAM. C’est puissant, mais peu exploité pour l’instant et les autres tablettes Android embarquent souvent la même chose, donc la Xoom ne se démarque pas des autres sur ce point…

Pourquoi je parle de mauvaise exploitation de cette puissance ? D’une part les jeux vidéos qui tirent vraiment partis de cette puissance sont peu nombreux (environ 10 sur le Tegra Zone, dont 8 payants et combien de vraiment intéressants ?), d’autre part la lecture de vidéos Full HD est fonctionnelle mais une telle résolution implique le branchement sur la TV à l’aide d’un câble microHDMI/HDMI… non fourni ! Enfin, Android 3.0 souffre de quelques bugs et manques d’optimisation qui donnent vraiment la sensation que la puissance est mal exploitée…

Puissance rime rarement avec autonomie. La Xoom fait un peu exception puisqu’elle n’intègre pas de puce 3G et économise donc cette source de consommation d’énergie. Par contre, ces 730 grammes et sa taille imposante lui permettent d’embarquer une énorme batterie de 25Whrs qui lui permet de tenir une bonne semaine sans l’utiliser, un jour en utilisation intensive (4 heures de surf Internet, luminosité à fond, connectée toute la journée en WiFi, un peu de GPS, vision de photos, lecture de quelques vidéos…). Si ça vous intéresse, je publierai des tests plus complets au niveau de l’autonomie et même des benchmarks…

Android 3.0 : Révolutionnaire mais pas encore parfait ?

Je ne vais pas revenir sur toutes les nouveautés incluses dans ce nouvel OS, le plus simple étant de regarder les vidéos à la fin de l’article pour vous faire une idée… Le design est original et assez réussi mais pas vraiment grand public selon moi. D’un autre côté, je ne pense pas que le grand public soit vraiment la cible, vu les prix des tablettes équipées d’Android 3.x…

Android 3.0 sur Motorola Xoom

Les widgets sont améliorés par rapport à Android 2.x, mais pas encore redimensionnables car la mise à jour 3.1 n’est pas encore disponible en France. Le multitâche aurait pu être amélioré puisqu’on n’accède qu’aux 6 applications récentes contre 8 sur Android 2.x ! Bref, ça fait tout de même pas mal de défauts pour un OS qui me plait pourtant beaucoup : je me suis surpris plus d’une fois à allumer ma Xoom « juste comme ça », pour ne rien faire de précis avec, pour tester et retester des détails…

Motorola Xoom

L’OS de tout appareil ne se suffit pas à lui même et les applications occupent bien entendu une part très importante dans l’utilisation d’une tablette… Là, c’est la déception puisque l’Android Market version tablette est souvent décevant, malgré quelques options intéressantes (voir vidéos à la fin de l’article pour tous les détails…). De plus, on trouve encore peu d’applications conçues pour les tablettes, on se retrouve donc souvent avec des applications smartphones étirées pour couvrir les 10″ de la tablette et c’est vraiment moche. A l’opposé, des applications optimisées comme Plume sont exceptionnelles : belle, pratique et parfaitement adaptée à la taille de l’écran et à la quantité d’informations qu’on s’attend à retrouver sur ce type d’appareil.

Evidemment, les applications classiques que sont GMail, GMaps, Earth, etc. font partie des applications parfaitement adaptées à la taille et à la résolution des écrans 10″ des tablettes Android 3.0. Le plaisir d’utiliser GMail rend très impatient de voir toutes les autres applications aussi bien adaptées aux grands écrans !

Photos & vidéos

Après avoir étudié les côté hardware et software de la Xoom, intéressons-nous à un domaine qui nécessite que software et hardware soient bons : la photo et vidéo. En effet, inutile d’avoir un bon capteur si l’application photo est mauvaise et même avec une bonne application il vous sera impossible de prendre de bonnes photos/vidéos avec un capteur de mauvaise qualité !

Sur la Xoom, j’ai l’impression qu’aucune de ces deux parties n’est au top : le capteur délivre donc des photos moyennes, avec un autofocus plutôt mauvais et des couleurs ternes. Les vidéos sont elles aussi très moyennes. Personnellement, ça ne me gêne pas tant que ça puisque je me vois mal prendre des photos ou vidéos avec un appareil de la taille d’une feuille A4…

Photo prise avec l'appareil photo arrière de la Motorola Xoom (5Mpixels)

Ci-dessus, une photo prise avec la Xoom en intérieur bien éclairé, sans flash et en mode macro. Les couleurs sont un peu ternes mais les détails sont nets. Lorsque le focus est fait automatiquement (pas en macro), on arrive difficilement à cette netteté. Du coup, au-delà de 20/30 cm, il est difficile d’avoir une photo nette à moins de prendre une photo dehors très éloignée (type paysage). On remarque que pour un coup, un capteur de smartphone/tablette ne génère pas trop de bruit. La vidéo en 720p est plutôt bonne mais si là encore, on a des petits soucis de focus (plus courants sur les tablettes/smartphones) : Exemple de vidéo filmée par la Motorola Xoom – 34s, 33Mo, 1280×720.

Ci-dessous, une photo prise avec l’appareil photo frontal de la Xoom, limité à 2 Mpixels. C’est plutôt pas mal pour un appareil frontal, tout comme les vidéos réalisées par cet appareil (exemple de vidéo filmée avec l’appareil frontal de la Xoom – 19s, 5Mo, 640×480). Sur la vidéo, l’image est à l’envers mais ça vient de moi et non d’un bug.

Photo prise avec l'appareil photo frontal de la Motorola Xoom (2Mpixels)

Si les problèmes d’autofocus pouvaient être réglés au niveau software (probable avec une mise à jour de l’OS ou une autre application photo), alors la Xoom s’en tirerait avec une bien meilleure note au niveau photo !

Lecture de vidéos et sortie HDMI

La Xoom possède une sortie HDMI qui vous permettra d’afficher sur une TV la même chose qu’à l’écran de la tablette. Pour faire court, je suis plutôt déçu puisque la sortie microHDMI est située sous la tablette, pas pratique pour la tenir lorsqu’un câble est branché. On ne peut pas la retourner car lorsque le câble est branché, l’interface ne bascule plus, donc si on la tient à l’envers, l’image reste à l’envers sur la tablette… Ensuite, seul le mode miroir est proposé : la tablette ne se transforme pas en « grosse télécommande » lorsqu’on lit une vidéo, c’est un peu dommage. Enfin, j’observe un bug assez gênant puisque toute la barre de notifications n’apparaît pas sur ma TV pourtant Full HD. On dirait que l’interface d’Android (en 1280×800) ne sort qu’en 720p (1280×720) sur la TV du coup les 80 derniers pixels sont manquants…

Pour info, j’ai le même problème sur l’Acer A500 qui tourne aussi sous Android 3.0, il semblerait donc que le problème soit lié à Android !

Au niveau des formats vidéos supportés, la liste est courte puisqu’en dehors des vidéos 3gp que la tablette enregistre, vous pourrez lire les MP4 (codec H264) en Full HD mais pas de MKV par exemple.

Vidéo test de la Motorola Xoom

Voici deux vidéos test qui vous permettront de vous faire une idée très précise d’Android 3.0 et de la Xoom puisqu’elles durent à elles deux plus de 30 minutes !

Conclusion

Pour faire simple : la Xoom est-elle une bonne tablette ? Oui. Android est-il un bon OS ? Oui. Dans les deux cas, il y un « mais »…

La Xoom est une bonne tablette : performante, dotée d’une bonne autonomie, d’un écran de qualité et de finitions plutôt correctes. Par contre, elle pêche par son capteur photo et vidéos (d’un autre côté, est-ce vraiment important sur ce type d’appareil ?), son port microSD inutilisable sans mise à jour et son poids bien trop important pour être tenu à une main pendant plus d’une ou deux minutes…

Le système d’exploitation qu’elle embarque, Android 3.0.1 Honeycomb souffre lui aussi de quelques défauts : multitâche à améliorer, Android market lui aussi très perfectible (tris, catégories, recherche, affichage des applications Honeycomb only, etc.), peu d’applications adaptées, ralentissements de temps en temps… La mise à jour en 3.1 corrige certains de ces défauts (multitâche, widgets redimensionnables), mais pas tous (ralentissements) et n’est pas encore disponible en France.

Pour le prix (580€ en 32Go WiFi seulement), on est en droit d’attendre autre chose qu’une tablette qui donne un peu la sensation de ne pas être terminée. Les principaux défauts sont à mettre sur le compte de l’OS qui sera mis à jour petit à petit. A l’heure où j’écris ces lignes, le Market vient justement d’avoir une mise à jour qui lui permet de rattraper un peu son retard.

Pas exempte de défauts, cette tablette reste selon moi un très bon produit pour tous les geek qui veulent avoir, les premiers, une 10″ Android 3.0. Elle m’a fait trouver une utilité à ce type de périphérique, utilité que je n’ai pas réussi à trouver dans l’iPad ou dans la Samsung Galaxy Tab 7″.

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

This article was posted in Tests and tagged , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

2 Responses to "Test Motorola Xoom, Android 3.0 Honeycomb"

  1. emile dit :

    bonjour
    petite merveille .je l,utilise surtout pour surfer et lire des videos. depuis quelques jours je n,arrive pas a l,eteindre completement .elle se bloque et reste en veille. ce qui epuise ma batterie.j,ai ecrit au service technique de motorola pour signaler r ce probleme qui m,a amene a reinitialiser la bete.mais ;le probleme persiste.j,espere avoir une solution les jours a venir.
    a part cela que du bonheur.

Trackbacks

  1. [...] tablette Samsung Galaxy Tab 8.9″ 30 novembre 2011 No Comments Après le test de la Motorola Xoom, de la tablette A500 de Acer et la review de la HTC FLyer, je ne pouvais pas passer à côté du [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Test Motorola Xoom, Android 3.0 Honeycomb
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.