Home > Tests > Samsung > Test Samsung Galaxy S II

Test Samsung Galaxy S II


Après plusieurs previews du Galaxy S II dont la première date du jour même de l’annonce officielle en Février, je vous propose enfin mon test complet du Samsung Galaxy S II. De quoi est capable ce montre de puissance ? Souffre-t-il des mêmes défauts que le Galaxy S ? Est-il encore plus puissant que les autres dual core ? Quid de l’autonomie, de l’écran ou encore de la solidité de l’appareil ? Et la surcouche TouchWizz 4.0, que vaut-elle ?

Autant de questions auxquelles je vais tenter de répondre dans ce test !

Caractéristiques techniques : impressionnant !

Le Galaxy S II joue dans la cour des meilleurs dual core avec des spécifications techniques qui le placent devant les Tegra 2 dual core cadencés à 1Ghz contre 1.2Ghz pour le Galaxy S II. La RAM ne devrait pas être un problème puisque ce smartphone égalise les meilleurs dans le domaine avec 1Go.

  • Processeur : Dual core 1.2Ghz ARM9. Chipset graphique 400MP. (Attention : Tegra 2 1Ghz dual core sur certains marchés)
  • Mémoire : 1Go de RAM. 16Go ou 32Go de mémoire interne + port microSD (8Go fournie, jusqu’à 32Go)
  • Ecran 4.3″ super AMOLED Plus, 16M de couleurs, WVGA (480×800) avec Gorilla Glass (anti rayures)
  • Connexions ans fil : 3G+ (HSPDA @21Mbits/s) + WiFi b/g/n, DLNA et WiFi Direct, Bluetooth 3.0, aGPS, NFC sur certains marchés (pas en France)
  • Connexions filaires : sortie audio jack 3.5mm, port MHL (microHDMI + microUSB 2.0), câble non fourni
  • Photos/vidéos : capteur 8Mpixels avec autofocus et flash LED, vidéo Full HD 1080p @30fps et capteur frontal 2Mpixels
  • OS : Android 2.3.3 (mise à jour 2.3.4 prévue) avec interface Samsung TouchWizz 4.0
  • Formats supportés : audio : MP3/WAV/eAAC+/AC3/Flac; vidéo : MP4/3GP/DivX/XviD/H264/H263
  • Batterie : 1650mAh
  • Dimensions et poids : 125 x 66 x 8.5 mm pour 116g

Au final, on ne regrettera que la résolution moyenne de l’écran (800×480) et l’absence de NFC.

Déballage et photos : fin mais cheap !

Samsung Galaxy S II Samsung Galaxy S II

Le Galaxy S II est très fin, c’est la première chose qui frappe. Son grand écran (et donc la taille importante de la face supérieure) renforce encore cette impression de finesse. Toutefois, on a vite l’impression que les plastiques arrières semblent de mauvaise qualité. En fait, la qualité du plastique est peut-être discutable mais l’assemblage est parfait : rien ne grince et les différentes parties tombent parfaitement en face. On a « juste » l’impression que le téléphone est un jouet et qu’il pourrait casser à n’importe quel moment…

Samsung Galaxy S II

Au niveau des accessoires, c’est léger : un chargeur, un câble microUSB et des écouteurs… Pas de câble MHL (HDMI + USB), de pochette de protection ni même de petit chiffon de nettoyage. Les accessoires ci-dessous seront vendus séparément :

Samsung Galaxy S II

Interface Samsung TouchWizz 4.0 : quoi de plus qu’un Android « classique » ?

Vous pouvez voir toutes les nouveautés de TouchWizz dans le test en vidéo du Samsung Galaxy S II sur Youtube. Pour résumer, la surcouche Samsung transforme l’apparence d’Android en « iPhone-like », comme sur le Galaxy S : le dock avec 4 raccourcis est très proche de ce qui est proposé sous iOS, tout comme les pages d’applications qui défilent de gauche à droite. Petite originalité : l’interface d’ajout des widgets sur le bureau a été améliorée, mais l’intérêt est limité et j’aurais préféré plus de nouveaux widgets exclusifs…

Samsung Galaxy S II

En revanche, là où Samsung se démarque de ses concurrents, c’est dans les quelques applications exclusives intégrées : je les ai toutes testées dans la vidéo et comme vous pouvez le voir, certaines sont vraiment très intéressantes :

  • Social Hub : regroupe sous le même onglet les flux d’actualités Facebook/Twitter et sous un autre onglet les messages personnels Facebook, Twitter, GMail, GTalk… Sans intérêt pour moi : simples raccourcis pour les messages personnels et trop limité pour les flux d’actualités (durée de la timeline, photos/vidéos invisibles, options, etc.)
  • Reader Hub : un store de journaux, un pour les magazines et un pour les livres. Interface claire, intuitive et très efficace, en particulier pour les journaux. Mises à jour automatiques des magazines et journaux lorsque vous y êtes abonné. 7 téléchargements offerts mais catalogue un peu limité pour l’instant.
  • Game Hub : un store dédié aux jeux. 2 catégories, à savoir casual et gamer. Quelques jeux offerts vraiment sympa pour du Premium. Attention, les jeux font souvent quelques centaines de Mo à télécharger en WiFi bien entendu… Jeu en 3D parfaitement fluide et vraiment beau pour un smartphone qui n’est plus très loin de la PSP…
  • Navigateur de fichiers : essentiel et pas inclu dans Android par défaut mais pas essentiel puisque des tas de navigateurs mieux pensés sont disponibles gratuitement sur l’Android Market…
  • All Share : une application à utiliser en WiFi chez soit pour lire le contenu multimédia du smartphone sur n’importe quel périphérique compatible (console de jeux, TV connectée, box…) ou pour lire sur le Smartphone du contenu multimédia (photo, vidéo, musique) hébergé sur des appareils compatibles (PC, NAS, box…). Fonctionne très bien sans rien configurer grâce à la détection automatique des appareils en réseau. Une excellente application qui devrait être incluse dans Android de base ! Le fait que le Galaxy S II soit capable de lire nativement un grand nombre de formats de vidéos améliore bien entendu l’expérience…
  • Kies Air : vous permet de transformer le smartphone en serveur web afin d’accéder à vos SMS, contacts, journal d’appel, fichiers, etc. depuis n’importe quel navigateur web via un pc connecté au même réseau ! Très utile et sera utilisé pour effectuer les mises à jours officielles du smartphone. Attention, j’ai rencontré quelques bugs parfois : rien ne s’affiche sur la page alors que le serveur est bien activé côté smartphone…
  • Polaris Office : Lecture de fichiers Office sans possibilité d’édition : la modification des fichiers est payante.
  • Samsung Apps : On ne présente plus Samsung Apps, le store d’applications propre à Samsung. Il propose beaucoup moins d’applications que l’Android Market et peu d’exclu mais on peut y trouver quelques applications intéressantes.
  • Commandes vocales : Samsung reprend le même principe de reconnaissance vocale intégrée à Android pour la recherche mais l’applique cette fois-ci à tout type d’action : il suffit de dire « mise à jour twitter hello world », pour poster « hello world » sur son compte twitter, pareil pour les SMS, emails ou même les appels avec « appeler Guillaume sur son portable »… Les commandes vocales pourront paraître inutiles à certains mais une fois qu’on a l’habitude de la recherche vocale, je pense que ça peut être très utile !
  • Edition photo/vidéo : Samsung a intégré deux applications de plus, l’une pour l’édition de photo et l’autre pour les vidéos. La retouche de photo commence à être assez courante sur mobile et j’ai donc été plus impressionné par l’édition vidéo, qui fonctionne plutôt bien tout en proposant de nombreuses options même si le montage est un peu long… Dommage de ne pas pouvoir exporter un projet sur un logiciel PC ou Mac pour continuer un projet lorsqu’on a accès à son PC.

Lecture multimédia : parfait ?

Le Galaxy S II est capable de lire les formats de fichiers suivants : MP4/3GP/DivX/XviD/H264/H263 jusqu’en 1080p. Je n’ai pas pu tester tous ces formats, avec différents bitrates et codecs, mais toutes les vidéos que j’ai testé ont été lues sans ralentissement et sans rien installer de particulier. C’est le premier téléphone si doué sur ce point, en particulier en HD !

Capture de photos & vidéos : excellent !

Le Galaxy S II embarque un capteur 8Mpixels avec flash LED et il est capable de filmer en Full HD. Mais ce qui m’a vraiment impressionné, c’est sa capacité à faire le focus à tout moment en vidéo, du presque macro à l’infini : exposition (luminosité) et focus sont assurés tout au long de la vidéo alors qu’habituellement les smartphone ne font ces réglages qu’au début de la vidéo… Un exemple ici, en 1080p (31s, 65Mo).

Samsung Galaxy S II

Au niveau photo, le Galaxy S II s’en sort bien, parmi les meilleurs smartphones mais encore loin de l’inégalable Nokia N8, avec son gros capteur, ses 12Mpixels mais aussi son flash Xénon…

exemple photo macro prise par le Samsung Galaxy S II

Exemple photo macro prise par le Samsung Galaxy S II

Ci-dessus, un photo macro pas trop brulée par le flash comme c’est presque toujours le cas pour les smartphones… Ci-dessous, tout est net, pas trop exposé et les couleurs sont parfaitement fidèles (même si rendues trop colorées sur l’écran du smartphone) : que demander de plus ?

exemple photo macro prise par le Samsung Galaxy S II

Exemple photo macro prise par le Samsung Galaxy S II

Ci-dessous, on a des couleurs bien contrastées là où a été fait le focus, mais les tons virent à l’orange trop sombre là où la luminosité est inférieure. C’est presque inévitable avec un si petit capteur…

Exemple photo macro prise par le Samsung Galaxy S II

Exemple photo macro prise par le Samsung Galaxy S II

Pour terminer, une photo en extérieur à comparer avec la même photo prise par les 8Megapixels du Sony Ericsson Xperia Arc et du HTC Desire HD. Le Galaxy S II est au-dessus du HTC et au même niveau que le Sony Ericsson en qualité d’image, mais au-dessus en ergonomie et options disponibles…

Photo en extérieure capturée par le Samsung Galaxy S II

Photo en extérieure capturée par le Samsung Galaxy S II

Photo en extérieure capturée par le Sony Ericsson Xperia Arc

Photo en extérieure capturée par le Sony Ericsson Xperia Arc

Photo en extérieure capturée par le HTC Desire HD

Photo en extérieure capturée par le HTC Desire HD

Benchmark : le Galaxy S II est-il le plus puissant ?

Ce n’est pas facile de mesurer la puissance d’un smartphone : la résolution d’écran, et la version d’OS mais aussi l’optimisation de chaque application de benchmark pour tel ou tel processeur mobile faussent la donne… Néanmoins, j’ai réalisé un certain nombre de mesures dont les résultats ci-dessous montrent que le Galaxy S II est clairement au-dessus du lot.

Test en vidéo : pour tout savoir sur tout !

Impressions et conclusion

Vous l’aurez compris, le Galaxy S II est un excellent smartphone. A l’image du Galaxy S, il représentera pour environ un an la référence en terme de smartphones Android chez Samsung, et peut-être même la référence Android tout court : sa puissance, sa finesse, sa capacité à lire les vidéos de tous types et son écran lisible au soleil en font un excellent smartphone !

Samsung Galaxy S II vs HTC Sensation

Le Samsung Galaxy S II et l’un de ses concurrents, le HTC Sensation

Il n’est cependant pas exempt de défauts puisqu’il lui manque un câble MHL fourni, une meilleure fidélité des couleurs ou une interface utilisateur plus travaillée à l’image de Sense sur les HTC. J’aurais aussi souhaité quelques améliorations au niveau du navigateur, de la gestion des contacts ou des réseaux sociaux ou encore la météo, des widgets… mais on rejoint là l’idée d’une surcouche à la Sense.

D’ailleurs, les HTC me paraissent être les seuls concurrents valables pour ce Galaxy S II : le Sensation déjà disponible, l’Evo 3D qui le sera un peu plus tard sont un peu moins puissants sur le papier (mais ça ne se ressent pas à l’utilisation) mais on leur fameuse interface, le fastboot (démarrage en 2 secondes) et une meilleure finition pour eux. Ils ne sont en revanches pas capable de lire autant de fichiers multimédia que le Galaxy S II. D’autres smartphones se distinguent comme le Motorola Atrix et ses accessoires originaux mais aucun n’est aussi orienté haut de gamme que le Galaxy S II.

Enfin, signalons l’effort sur le prix réalisé par Samsung et ses partenaires : le mobile nu est vendu à 550€, ce qui est un prix légèrement inférieur aux tarifs habituels pour ce type de smartphone haut de gamme mais surtout, il est déjà disponible à partir d’1€ avec certains gros forfaits. Vous n’aurez donc pas trop de problème à le trouver vers 150/200€ avec des forfaits moins chers.

Points positifs :

  • Le plus puissant de tous !
  • Capable de lire de très nombreux formats vidéos
  • Très fin et léger
  • Ecran 4.3″ lisible au soleil
  • Applications de partage multimédia
  • Enfin des mises à jour OTA

Points négatifs :

  • Pas de NFC (pourtant intégré dans le Nexus S !)
  • Ecran de faible résolution avec des couleurs pas naturelles
  • Surcouche trop proche de l’iPhone, pas assez de fonctions nouvelles, de personnalisation…
  • Fait un peu trop plastique, cheap et fragile
  • Prix plutôt agressif

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

This article was posted in Samsung, Tests and tagged , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

2 Responses to "Test Samsung Galaxy S II"

  1. Jimbo dit :

    All of my questions settled-tahnks!

Trackbacks

  1. […] version d’Android. Le meilleur smartphone Android, tout simplement… Vous pouvez lire mon test complet du Galaxy S II (en vidéo + texte) pour vous faire votre propre opinion de ce […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Samsung > Test Samsung Galaxy S II
© 2006-2019 Bysus.fr. Tous droits réservés.