Home > Tests > Jeux vidéo > Test de Tomb Raider (PC)

Test de Tomb Raider (PC)


C’est une première sur Bysus.fr mais on y pensait depuis quelques temps : rédiger nos avis sur les jeux vidéos, sur lesquels on passe une partie de notre temps. Pour cette première, l’élu est Tomb Raider, sorti il y’a quelques jours sur PC.

alaune

Introduction

Pour ré-susciter une nouvelle fois l’intérêt du jeu, on va cette fois repartir en arrière, comme cela se fait couramment pour relancer une saga de films en sortant un dernier opus intitulé « Les origines ». C’est donc une Lara toute jeune et inexpérimentée que l’on va retrouver dans cet épisode.

Le scénario d’entrée en matière est assez peu original : Lara et ses amis sont sur un bateau, en quête d’antiquités, quand tout-à-coup, une tempête surgit, faisant échouer nos aventuriers sur une île non pas déserte, mais peuplée par des indigènes sérieusement atteints -on se croirait dans « The Descent »- qui décident de capturer notre héroïne et de la ligoter pour la suspendre parmi d’autres malheureux laissés pour morts. Au vu du nombre d’ossements humains, ça commence à faire pas mal de bateaux qui seraient crashés ici, le triangle des Bermudes n’a qu’à bien se tenir.

1

Gameplay

Avec une manette Xbox, la prise en main est très rapide et les touches assez communes avec les autres jeux, on ne se prend pas la tête à configurer tout ce petit monde. En plus, le jeu vous assiste dans les boutons à utiliser lorsqu’il y’a des actions à faire, comme pour ramasser des objets, les utiliser, ou lorsqu’il faut effectuer des mouvements. Il faut rester vigilant pendant les scènes « cinématiques », il y’a toujours de l’interaction -chère à des jeux comme Resident Evil- pour maintenir le joueur dans le rythme de l’aventure, en évitant des attaques, des chutes d’objets… Du coup, c’est assez prenant.

2 6

On retrouve les faits de jeu marquants de la série : l’escalade, les combats, et les énigmes. J’avais peur que la grimpette ne reprenne une place trop importante, qui décevait un peu dans certains épisodes de la saga, mais ce n’est pas le cas cette fois. On a droit à notre lot d’action et de paysables admirables. Comme dans Hitman, Lara possède un instinct qui permet de mettre en surbrillance les éléments de décor à utiliser si on commence à sécher sur un casse-tête. Un mot sur le réalisme apporté au jeu : notre personnage doit maintenant faire des pauses casse croûte, qui consistent, en tout cas au début du jeu, à chasser le cerf et le déguster autour d’un feu de camp.

7 8

Au cours du jeu, même si l’avancement semble assez dirigé et que l’on a donc pas forcément beaucoup de liberté de mouvement, on aura l’occasion de débloquer des points de compétences, et de choisir quels aspects améliorer. Une nouveauté qui démarque ce Tomb Raider de ses prédécesseurs.

Graphismes et son

Mes captures d’écran ne sont pas tellement représentatives, car je n’arrive pas à les réaliser en plein écran, et lorsque je passe en fenêtre, la qualité diminue. Mais on s’en rend compte tout de même : les équipes de Crystal Dynamics ont bien travaillé, le moteur est une franche réussite. Rien n’a été oublié, que ce soit dans les détails des textures, les effets de lumière, on a même droit à des changements de météo ou effets de caméra tantôt poussiéreuse dans les grottes, tantôt floue dans l’eau. Côté son, la musique s’accorde parfaitement aux ambiances, et les échantillons sont de bonne qualité. On regrette juste, comme souvent, un peu plus de piquant dans le doublage des voix françaises, trop soutenues et froides.

3 5

Conclusion

Pour moi, tous les ingrédients d’un bon jeu ont été réunis. De beaux graphismes, un bon son, et un gameplay revu au goût du jour s’appuyant sur de bonnes références. De quoi passer une bonne douzaine d’heures sur un mode solo palpitant. L’éditeur l’a compris, la durée de vie et le développement d’une bonne communauté de jeu passent aussi par le contenu en ligne. Pour la première fois, Tomb Raider propose de se réunir jusqu’à 8 joueurs en ligne autour de quatre types de parties différents.

Si comme moi, le jeu vous donne l’eau à la bouche, vous pouvez dès maintenant commander sur Amazon Tomb Raider à 49 euros, ou mieux encore, Tomb Raider édition limitée combat strike à 51.68 euros !

Vincent Villain – has written 40 posts on this site.
Développeur et Bloggeur

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.
This article was posted in Jeux vidéo, Tests and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

4 Responses to "Test de Tomb Raider (PC)"

  1. N3o dit :

    Sympa de diversifier un peu le contenu du blog ! J’ai moi aussi apprécié ce jeu, il ne révolutionne rien mais c’est une réussite !
    La preuve je l’ai « fini » (à 75%) en quelques jours.

  2. bajaurel38 dit :

    je trouve pas mal votre idée de se diversifié et je trouve ce test très complet ! Je suis du même avis sur le jeux, je le trouve très bon

  3. merci les gars ;) qu’est ce que vous pensez du multijoueur?

  4. bajaurel38 dit :

    Je trouve que le multi est original et change du multi de battlefield 3. Après je n’y ai pas énormément joué mais j’ai bien aimé les déplacements comme avec la tyrolienne sa ma fait penser a assassin’s creed !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Jeux vidéo > Test de Tomb Raider (PC)
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.