Home > Tests > Autres > Test du Smartphone pour Senior : Kapsys SmartConnect

Test du Smartphone pour Senior : Kapsys SmartConnect


Kapsys, marque française spécialisée dans les produits numériques de mobilité, nous a proposé de tester son nouveau smartphone, le SmartConnect (à ne pas confondre avec l’application homonyme de Sony, que nous avons testée sur le Xperia Z1).

Ce téléphone, sorti en 2013 et présenté au MWC de Barcelone, a pour vocation de faciliter l’accès aux smartphones pour les seniors, en leur proposant une interface utilisateur plus appropriée, et contrôlable de différentes manières : par l’écran tactile, par le clavier physique, ou par un ensemble de commandes vocales.

Packaging et accessoires

DSC_0072

Kapsys se montre généreux avec ses clients, en fournissant plus d’accessoires qu’à l’accoutumée. En effet, en plus du chargeur, du câble micro USB et du kit mains-libres, on va trouver dans la boîte une station d’accueil, ainsi qu’un tour de cou à l’effigie de la marque.

Caractéristiques techniques

  • Réseaux : GSM, GPRS, EDGE, 3G, 3G+
  • Dimensions : 130 x 60 x 13 mm
  • Ecran : 3.5″ IPS QVGA 320×240 pixels
  • Processeur : Cortex A9 1 GHz
  • Mémoire : non précisée
  • OS : Android 4.0 Ice Cream Sandwich
  • Appareil photo: 5 Megapixels auto-focus, flash led
  • Mémoire flash : 4Go , extension par microSD jusqu’à 64Go
  • Connectivité : WiFi a/b/g/n, Bluetooth 4.0, aGPS, NFC
  • Autonomie : Batterie 2000 mAh, 10h en conversation, 220h en veille
  • Poids : 140 grammes

Ces spécifications sont équivalentes à celles des smartphones d’entrée de gamme d’aujourd’hui. On peut noter la non compatibilité avec les réseaux 4G, mais le public visé n’est pas forcément concerné par la 4G.

Design

De part le public visé, le design est assez atypique par rapport à la concurrence. Kapsys fait ici le pari d’un téléphone hybride composé d’un écran tactile couplé à un clavier physique. Il est assez épais, mais reste relativement léger et garde une bonne prise en main.

 DSC_0065 DSC_0066

En plus des touches du clavier, on va trouver un bouton Power sur le haut du téléphone, des boutons de volume sur le coté gauche, un bouton de commande vocale sur le coté droit, et enfin, un bouton SOS au dos de l’appareil, permettant de déclencher un appel d’urgence géo-localisable.

DSC_0080 DSC_0079

En pratique, on confond systématiquement le bouton de commande vocale, sur le coté, avec le bouton Power. Allez savoir pourquoi : on peut effectivement déverrouiller le téléphone avec ce bouton, mais pas le verrouiller…ce qui accentue la confusion et la conservation de cette mauvaise habitude.

Interface Utilisateur

La surcouche Kapsys est censée apporter une amélioration réelle de l’expérience tactile pour la rendre plus attractive, plus ergonomique pour les seniors. Pour mieux en juger, j’ai fait essayer le smartphone à différentes personnes, de différents âges, et vous livre leurs retours dans ce paragraphe.

La première chose à faire pour commencer à se servir d’un téléphone est de le déverrouiller. Je ne devrais même pas en parler, puisque pour la plupart des gens, ce n ‘est heureusement qu’une formalité. Mais pour les plus âgés, c’est déjà une première difficulté : ils lisent les indications à l’écran : le message indique de faire glisser un doigt. Ils n’y parviennent pas,  puisqu’il faut en faire faire glisser… le cadenas ! Enfin, on ne comprend pas à quoi servent les gros logos Messages, Téléphone, Mails, puisqu’on ne peut pas appuyer dessus.

Screenshot_2013-12-29-11-54-31 Screenshot_2013-12-29-11-54-42

L’écran d’accueil présente une interface en niz d’abeille, composée de raccourcis en grand format vers les principales fonctions utilisées par les seniors : Téléphone, Messages, E-mail, cliquables cette fois. Un dossier « Favoris » permet d’ajouter des raccourcis vers des applications.

Si l’idée est bonne, on regrette tout de même que cet écran ne soit pas du tout personnalisable. On ne peut pas échanger les icônes d’emplacement. D’autre part, on ne peut pas non plus changer la couleur des polices… Difficile donc de trouver un autre fond d’écran qui convienne !

 1387886424770 Screenshot_2013-12-24-12-50-41

Sur le bas de l’écran, on ne voit pas de boutons de défilement, il n’y aurait donc qu’un seul écran d’accueil. Pourtant, si on fait défiler l’écran vers la droite, on découvre… un écran vide ! Il y a donc un deuxième écran d’accueil. Contrairement à la concurrence, un appui long sur l’espace vide ne permet pas d’ajouter un widget, il faut passer par le bouton menu, ce qui n’est pas vraiment ergonomique.

1387886424579 Screenshot_2013-12-24-12-51-22

En pratique, il n’est possible d’ajouter qu’un seul widget, même si il n’occupe pas tout l’espace, comme c’est le cas ici avec le widget Agenda. Il n’est pas non plus possible de le déplacer sur l’écran : le widget sera positionné d’emblée sur la partie haute, et n’en bougera plus.

Screenshot_2013-12-29-11-54-35 Screenshot_2013-12-24-12-51-37

Le menu d’applications peut être affiché de deux manières :

  • Grille par ordre alphabétique
  • Liste par ordre alphabétique

Encore une fois, il n’est donc pas possible d’organiser la liste au gré de nos envies.

 1387886014833 1387886166682

La barre de notifications comprend tout en haut des interrupteurs qui permettent d’allumer/éteindre le WiFi, le Bluetooth, le GPS, régler la luminosité. C’est un bon début, c’est malheureusement incomplet : les seniors disposent souvent de forfaits low cost contenant un accès à internet maigre, dans ce cas de figure un bouton d’activation / désactivation des données mobiles pourrait être utile. Enfin, le bouton Supprimer permet d’effacer les notifications et de refermer le volet. Ce bouton disparaît parfois… Il s’agit sans doute un bug !

 Screenshot_2013-12-24-12-55-33 Screenshot_2013-12-27-20-39-30

Pendant la saisie de SMS, emails, le fait d’avoir l’apparition du clavier virtuel en plus du clavier physique est un peu perturbant. On peut le masquer en appuyant sur le bouton retour. Plus généralement avec le clavier, on a tendance à vouloir utiliser le bouton « C » comme un bouton d’annulation / retour, mais il ne fonctionne uniquement comme touche d’effacement de caractère.

DSC_0074

On regrette que Kapsys n’ait pas poussé un peu la personnalisation des interfaces Android pour les rendre plus conviviales à des utilisateurs novices; voire même en retirer, comme le menu « Options développeur ». Pire, on va trouver de nouvelles options comme « HAC function on » que seul le fabricant sera capable de comprendre !

Screenshot_2014-01-11-22-37-20 Screenshot_2013-12-27-20-25-57

Enfin, on remarque que le système Android embarqué est la version Ice Cream Sandwich 4.0.3, avec une surcouche du fabricant. Un choix assez surprenant pour un smartphone sorti en septembre 2013, on devrait trouver au minimum Android Jelly Bean. Mais peu importe, c’est un détail pour un utilisateur senior. On espère quand même voir l’apparition de mises à jour. A suivre.

Screenshot_2013-12-27-20-24-59

La Loupe

L’application Loupe, intégrée avec le smartphone et développée par son fabricant, permet comme son nom l’indique de se servir de l’appareil photo comme d’une loupe : se limitant à une capture en noir et blanc, on va pouvoir agrandir des documents, tandis qu’un algorithme va détecter les textes et en améliorer la lisibilité. Une très bonne initiative pour les seniors. L’application est un peu lente à répondre lors des changements de profondeur de zoom.

1387886421359 1387886507001

Toujours avec cette application, nous allons pouvoir inverser les couleurs (donc le noir et le blanc). Dans certains cas et selon les préférences de l’utilisateur et son acuité visuelle, cela pourrait améliorer la lisibilité.

1387886422134 1387886423922

Appareil photo

Le Kapsys SmartConnect intègre un capteur photo de 5 Megapixels. On ne va pas comparer la qualité des clichés à la concurrence, mais plutôt évaluer la facilité d’utilisation.

La première impression au lancement de l’appareil photo est bonne, les boutons ne sont pas envahissants. Une barre de défilement permet de zoomer sur l’écran. Par contre, ni les boutons de volume (+) et (-), ni les touches haut et bas n’actionnent le zoom, c’est dommage.

Screenshot_2013-12-27-20-33-39 Screenshot_2013-12-27-20-33-48

Lorsqu’on demande à passer en mode panoramique, un message d’explication apparaît : malheureusement, on ne peut pas le lire dans son intégralité. Ce n’est rien à côté du menu de paramétrage, qui est lui incompréhensible !

 Screenshot_2013-12-24-13-04-24 Screenshot_2013-12-27-20-34-23

Enfin, pour dire un mot sur la qualité des clichés : Ils sont corrects en extérieurs et très moyens en intérieur. Je vous déconseille l’utilisation du mode HDR, qui à tendance à trop vouloir éclaircir.

 IMG_20131224_130511 IMG_20131224_130515

Le mode Dictée

Un bouton de commande vocales, placé sur le côté droit, est censé permettre de déclencher des actions depuis n’importe quel écran, et dicter du texte pour effectuer une recherche ou envoyer des messages. Nous avons fait tester cette fonctionnalité à différentes personnes : aucune n’a réussi à obtenir de résultat satisfaisant. Lorsqu’on appuie sur le bouton, une popup « Dictée » apparaît à l’écran. Dès que l’on relâche le bouton, cette popup disparaît sans donner suite. Il faut donc s’y reprendre à plusieurs fois pour en comprendre le fonctionnement…

Screenshot_2014-01-11-22-26-52 Screenshot_2014-01-11-22-25-29

A tout moment, l’application de Commandes Vocales peut se terminer et ne fonctionnera plus sans redémarrer le téléphone ou réactiver les commandes vocales. Encore un bug regrettable…

Screenshot_2013-12-29-11-11-15 Screenshot_2013-12-31-22-36-45

Assistance à distance

Le SmartConnect propose une assistance à distance. Encore une fois, l’idée est vraiment bonne, mais sa réalisation pêche un peu. Lorsqu’on envoie une demande d’assistance, le message proposé par défaut est formaté pour quelqu’un d’initié. Si on ne connait pas le logiciel VNC et son utilisation, impossible de comprendre le message et donc d’aider la personne à distance !

Screenshot_2013-12-24-13-02-28 Screenshot_2014-01-11-22-41-21

Une fois configuré, on peut donc accéder à distance à l’écran du téléphone avec VNC. L’utilisation à distance est assez compliquée : on peut cliquer sur les boutons à l’aide de la souris, mais pas simuler les gestes des doigts sur l’écran, ni les boutons physiques du clavier. Il faut donc se coordonner avec la personne à assister.

kapsys_vnc_1 kapsys_vnc_3

Enfin, on peut se permettre de se poser la question de la confidentialité des données : on remarque que les données vont transiter par le serveur kapsys.com et non directement du téléphone au pc distant. De plus, la connexion ne semble pas être cryptée…

kapsys_vnc_0

SOS

C’est la mode sur les téléphones pour seniors : le bouton SOS. En appuyant dessus, le téléphone émet une alerte sonore (qui ressemble plutôt à un antivol qu’à une demande de secours…) et peut appeler un numéro à définir (personne proche, ou numéro des secours), ou encore lui envoyer un SMS. Ce message contiendra les dernières coordonnées GPS connues pour s’y rendre en cas de grave problème.

Perfomances

Pour un smartphone sorti en 2013, on est très loin des capacités offertes par la concurrence. Certes, l’objectif n’est pas d’aller vite, ni de pouvoir profiter des derniers jeux vidéo, mais on aimerait tout de même gagner en fluidité. Le SmartConnect est malheureusement souvent victime de ralentissements, surtout lorsque plusieurs applications sont ouvertes.

Attention : le gestionnaire de tâches est celui de Ice Cream Sandwich et non celui de Jelly Bean : Pour l’activer, il faut donc effectuer un appui sur le bouton Home. Il faudra redémarrer le téléphone lorsqu’il commence à devenir trop lent…

Screenshot_2013-12-29-11-06-42 Screenshot_2013-12-29-11-07-29

Autonomie

Le SmartConnect est doté d’une batterie 2000 mAh. Dans les faits, cela permet de le garder en activité pendant deux jours environ, ce qui est bien pour un smartphone, mais risque d’être insuffisant du point de vue d’un senior qui ne pensera pas forcément à le recharger.

Conclusion

Le SmartConnect est globalement assez décevant. Quelques bugs ci et là viennent entacher une expérience utilisateur souffrant de lenteur, et donnent l’impression d’un téléphone au statut de prototype, ou encore d’un téléphone customisé avec une ROM instable. Toutefois, pas de panique : une mise à jour vers Android Jelly Bean combinée à un lot d’améliorations pourrait rendre le smartphone plus agréable à utiliser.

En attendant, vous pouvez le commander sur Boulanger à 350 euros.

 

Vincent Villain – has written 40 posts on this site.
Développeur et Bloggeur

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.
This article was posted in Autres, Tests and tagged , , , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

3 Responses to "Test du Smartphone pour Senior : Kapsys SmartConnect"

  1. VAUCELLE dit :

    J’ai acheté pour tester ce smart connec à la demande d’un groupe de joyeux lurons plus ou moins touchés par une DMLA, en maison de retraite ou ma mére se trouve.
    Après 3 jours a décortiquer la notice testé la reconnaissance vocale ,l’ergonomie du combiné,j’en arrive aux mêmes critiques que vous avec quelques différences , l’autonomie 22h en veille,les réponses erratiques aux ordres vocaux,le blocage sur appui latéral de la reconnaissance vocale.
    Le point séduisant de ce produit est la notice commerciale,le prix en regard de la concurrence (question y a t’il un concurrent sur ce segment?) Merci

  2. aem dit :

    bonjour et merci pour cet eclairage !

    Existe t il d’autres telephones de ce genre ?

    J’ai noté qu’il y avait quelques dysfonctionnement avec ce lui ci !

    je suis preneur d’info.

    Merci

    Sebastien

  3. servais dit :

    je l’ai acheté et reçu le 11 juin, soit disant 100 % intuitif, très grande déception quant à l’utilisation, ultra-compliqué, communication se coupe quand l’appareil est trop proche de la joue,messages « envoyés », »reçus », indissociés, pas de brouillons, très compliqué de mettre les contacts dans l’onglet « favori » et la liste n’est pas exhaustive j’avais un DORO d’une très grande simplicité, pourquoi ne se sont-ils pas inspiré.
    smartphone rien de smart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Autres > Test du Smartphone pour Senior : Kapsys SmartConnect
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.