Home > Tests > Test de l’imprimante A3 Brother MFC-J6920DW

Test de l’imprimante A3 Brother MFC-J6920DW


Déçu par Lexmark, pas convaincu par Canon, c’est avec plaisir que j’ai accepté de tester une imprimante Brother. Personne ne rêve de la dernière imprimante comme on pourrait envier la dernière TV 4K ou le prochain Smartphone, mais c’est quand même un appareil dont on a tous besoin à un moment ou à un autre… Et le petit monde des imprimantes a tout de même bien évolué ces dernières années avec les écrans tactiles et l’apport de la connexion Internet, qui permet par exemple de scanner vers son Dropbox ou encore d’imprimer depuis son Smartphone. Bref, il y a plein de critères à tester et avec une imprimante jet d’encre professionnelle comme celle-ci vendue plus de 300€, on est en droit d’attendre un sans faute !

mfc-j6920dw1

Caractéristiques techniques

La MFC-J6920DW (pourquoi toujours donner des noms si barbares aux appareils professionnels ?!) est une imprimante multifonction A3. De fait, elle est donc bien plus imposante que les multifonctions A4, ce qui peut être un point bloquant pour certains utilisateurs mais en la comparant à d’autres imprimantes A3, elle semble en fait plutôt compacte…

  • Type : Jet d’encre multifonction (imprimante, scanner, photocopie) format A3, avec recto verso
  • Connectivité : USB PictBridge, USB, Ethernet, Wi-Fi, NFC, cartes SDHC
  • Vitesse d’impression : jusqu’à 22 ipm en N&B et 20 ipm en couleur (ISO/IEC 24734)
  • Ecran : LCD couleur tactile de 9,3 cm
  • Bac d’alimentation : A4, A3, photo
  • Dimensions et poids : 553x433x310 mm, 16,7Kg
  • Nombre de cartouches : 4
  • Résolution optique : jusqu’à 2400x2400ppp
  • Services compatibles : Dropbox, Google Drive, Facebook, Evernote, Airprint, Google Print…

Toutes les caractéristiques techniques sur le site du constructeur et chez Amazon.

Installation et configuration

Quand on n’est pas habitué aux imprimantes A3, la MFC-J6920DW est vraiment imposante : comptez un volume environ 3 fois plus important qu’une multifonction A4, il faudra donc trouver de la place pour cette imprimante pas très jolie : le mélange beige et noir, ça fait un peu vieillot.

P1070429

Au déballage, on découvre de nombreux bacs, trapes et tiroirs qui se soulèvent et s’ouvrent de toute part pour accéder aux 2 bacs de 500 feuilles (un A3 et l’autre A4) ainsi qu’aux cartouches, au scanner, au passe câbles Ethernet et USB…

P1070445

L’installation est assez simple : il suffit d’allumer l’imprimante et l’écran couleur explique où et comment insérer les cartouches. On en profite pour constater que le rendu sur l’écran est plutôt bon et l’affichage de petites animations concernant l’installation des cartouches laisse présager une interface assez claire et réactive.

P1070447

P1070444

Une fois les cartouches installées, l’imprimante termine son premier démarrage un peu long puis demande si l’on veut se connecter au WiFi. La détection des réseaux se passe sans problème, en revanche le clavier de saisie du mot de passe WPA est petit, mais il est réactif et c’est le plus important.

2014-02-10 00.22.23

L’interface utilisateur : au coeur de l’imprimante

On s’intéresse souvent à la qualité ou vitesse d’impression et de numérisation, mais on oublie souvent l’interface homme / machine. Dans le cas d’une imprimante, on peut avoir tout et n’importe quoi : du bête écran monochrome et pas du tout réactif au bel écran de plusieurs pouces tactile composé de millions de couleurs et aussi réactif qu’un Smartphone haut de gamme !

P1070434

L’écran de la MFC-J6920DW fait environ 2,6 pouces de diagonale, ce qui est suffisant pour afficher une interface assez intuitive :

2014-02-10 00.19.13

L’écran d’accueil comporte les raccourcis Fax, Copie et Numérisation sur le côté gauche. Le reste de l’écran affiche l’heure et des raccourcis vers la configuration WiFi, le niveau d’encre et les paramètres généraux. Des points et une flèche indiquent qu’on peut passer d’une page à l’autre comme sur un smartphone, via un simple glissé du doigt de droite à gauche. C’est pratique et le passage d’une page à l’autre est plutôt fluide, même si ça pourrait être encore mieux. La première page affiche simplement l’heure, la seconde propose 3 raccourcis et les 3 autres peuvent être personnalisées via 9 raccourcis sur chaque page.

2014-02-10 00.19.20

L’intégration des services Web Dropbox, Google Drive, Facebook…

On peut connecter l’imprimante à son compte Dropbox, Google Drive, SkyDrive, Box, Facebook, Evernote… Et ça marche vraiment bien.

P1070465

On ne rentre bien sûr qu’une fois ses identifiants pour chaque compte mais par mesure de sécurité, on peut protéger par un mot de passe l’accès à certains services. Imprimante pro oblige, on peut saisir plusieurs comptes pour chaque service. C’est juste un peu dommage que l’imprimante nous demande à chaque fois quel compte Dropbox utiliser lorsqu’on en a qu’un d’enregistré… A propos de l’utilisation de ces services, on peut par exemple parcourir son Dropbox pour choisir le fichier à imprimer ou encore scanner un document ou une photo et l’enregistrer dans le dossier Dropbox de son choix. C’est assez complet et c’est mieux que mon imprimante Canon qui permet d’imprimer depuis Dropbox mais pas de scanner vers Dropbox…

2014-02-10 00.21.56

Seules certaines abréviations comme ci-dessus ne sont pas très claires. De plus, ce menu ne prend que 2/3 de l’écran alors qu’il pourrait occuper toute la surface. C’est l’un des seuls défauts de l’interface proposée par Brother sur cette imprimante.

Vitesse et qualité d’impression et de numérisation

Pour mesurer la qualité d’impression et de numérisation de cette imprimante, j’ai choisi quelques photos que j’ai imprimées puis numérisées. Afin de comparer à du matériel accessible à tous, j’ai fait la même opération sur une imprimante multifonction Canon à 70€ : Est-ce qu’une imprimante professionnelle à plus de 300€ est vraiment meilleure ?

Tout d’abord concernant la rapidité d’impression, l’imprimante pro Brother est loin devant ma petite Canon :

  • Canon : 80 secondes avant début impression et 133 secondes d’impression
  • Brother : 72 secondes avant début impression et 7 secondes d’impression

Mon imprimante Canon a mis plus de 3 minutes 30 pour imprimer via WiFi ma page de 4 photos, contre 1 minute 20 secondes pour l’imprimante Brother, soit presque 3 fois plus vite !

Au niveau de la qualité d’impression par contre, l’imprimante Canon est largement devant. J’ai laissé les réglages d’impression par défaut depuis mon MacBook et le résultat est vraiment incomparable : on a l’impression d’être en mode optimal sur la Canon contre le mode brouillon sur la Brother.

Concrètement, la J6920DW imprime des photos ternes, peu détaillées parsemées de points blancs alors que la Canon délivre des images plus fines, des couleurs plus vives, des dégradés plus qualitatifs.

Concernant le scanner, là aussi la multifonction Brother n’est pas au top : les couleurs sont assez claires, peu fidèles et du bruit apparaît sur les couleurs les plus foncées. Les résultats du scanner Canon sont moins détaillés que ceux du Brother (tout les deux étant réglés à 300 ppp), il délivre des images un peu plus floues mais avec les bonnes couleurs et sans bruit. En revanche, la numérisation de l’imprimante Brother rend les blancs vraiment blancs, ce qui n’est pas le cas chez Canon, ce qui peut poser problème ensuite pour l’impression.

Pour la numérisation, Brother et Canon ont leur défauts; aucun n’est parfait. Mais pour l’impression, il n’y a pas à hésiter : ma petite imprimante Canon s’en sort largement mieux que l’imprimante pro Brother ! Au moins, cette dernière doit être plus économe que la Canon puisqu’elle envoie beaucoup moins d’encre pour imprimer une photo, mais ça se sent vraiment trop sur le résultat.

comparaison_scann

iPrint&Scan, l’application mobile

Comme toute imprimante connectée qui se respecte, la MFC-J6920DW peut être contrôlée depuis l’application proposée par le constructeur, pour iPhone et Android. Si l’ont met de côté le fait qu’elle s’appelle « iXXX » même sur Android (ce nom fait plutôt iPhone…), l’application est plutôt bien conçue. On peut imprimer page web, photos et documents facilement. On peut même utiliser le NFC pour lancer le scanner et récupérer instantanément l’image sur son téléphone, sans appuyer sur un seul bouton. iPrint&Scan est une bonne appli, elle n’a rien d’exceptionnel mais elle fait son travail.

2014-02-10 01.22.26

Conclusion

Cette imprimante ne se destine pas à n’importe qui : les particuliers risquent d’être gênés par la taille de l’imprimante, inévitable dès qu’on parle de format A3, mais aussi par le prix qui avoisine les 330€. Quant aux professionnels qui impriment beaucoup, ils pourraient préférer une imprimante laser, dont les prix ont largement baissé ces dernières années.

Mais alors à qui se destine cette imprimante ? Je pense qu’on ne peut pas classer les utilisateurs en seulement 2 catégories, ceux qui impriment peu et uniquement en A4 et ceux qui ont besoin d’imprimante laser. Pour tous ceux qui se situent entre ces deux catégories d’utilisateurs, la MFC-J6920DW est une alternative intéressante.

Cette imprimante est réactive : elle démarre vite et réagit bien via l’écran tactile. Elle est connectée en impression et en numérisation à de multiples services Cloud, tels que Dropbox, Google Drive et SkyDrive et gère le multi-utilisateur et la protection par mot de passe. La compatibilité avec les smartphones n’a pas été oubliée puisqu’une application simple et pratique (notée 3,9/5, plus d’un million de téléchargements sur Android) est proposée sur Android et iOS.

Elle imprime rapidement en noir et en couleur, mais la qualité des impressions couleurs laisse vraiment à désirer. Il faut vraiment pousser les réglages sur la qualité optimale pour avoir un résultat correct.

Pour conclure, je ne sais pas exactement à quel public cette imprimante s’adresse, mais si le format A3 en jet d’encre vous intéresse et que vous n’avez pas prévu d’imprimer beaucoup de photos, cette imprimante est intéressante : performances, qualité d’impression en noir, scanner correct et ergonomie sont au rendez-vous sur cette imprimante connectée.

Vous pouvez trouver la Brother MFC-J6920DW à partir de 330€ sur Amazon.fr.

J’ai aimé

  • Connectée : email, cloud, application mobile
  • Interface personalisable, rapide et intuitive
  • Rapidité d’impression
  • Application mobile fonctionnelle

Je n’ai pas aimé

  • Impression de photos de mauvaise qualité
  • Scanner moyen
  • Encombrement (mais normal pour une A3)
  • Look un peu vieillot

Guillaume Favez – has written 241 posts on this site.
Geek, par passion et par métier ! Expert terminaux mobiles, blogueur et en manque de sommeil...

This article was posted in Tests and tagged , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

4 Responses to "Test de l’imprimante A3 Brother MFC-J6920DW"

  1. Gravefield dit :

    Salut,

    Pour ma part j’ai une MFC-J6910-DW et ce qui me dérange le plus est le fait que les impressions photos, souvent le papier part de travers et du coup l’impression est « raté ».

    Ma question est donc, les photos imprimées sont elles « droite » sur ce modèle?

  2. phanou dit :

    je suis extrêmement déçue de cette grosse machine
    impossible de charger du papier photo que ce soit par les bacs ou par l’arrière qui ne fait que du feuille à feuille et qui ne se sélectionne pas via le driver de l’imprimante , c’est au petit bonheur la chance il faut enclencher l’unique feuille de papier photo , et de toutes façon cela ne marche pas l’imprimante se met automatiquement en bourrage papier alors qu’elle n’a pas du tout de papier , quand à mettre un papier photo dans l’un des bac, elle prend plusieurs feuille à la fois , résultat pas de photo à l’arrivée et plusieurs feuilles foutus . Je ne peux même pas dire si l’impression est bonne impossible d’imprimer en phot sans y laisser 10 feuille pour peut être arrivé à une photo . Chère l’imprimante trop chère , je vais revenir à une bonne petite canon sans problème !!!
    Je suis très

  3. Leconte dit :

    Oui ça imprime de travers… à ce prix c dommage

  4. meb dit :

    Elle a bien d’autres défauts : elle n’accepte vraiment que les cartouches de la marque (3x plus chères) et refuse la plupart du temps de travailler avec de l’encre générique. Dès qu’une cartouche est vide, c’est blocage total : même la numérisation est impossible. Pour moi qui ai travaillé avec des imprimantes de marque brother depuis des années, c’est une grosse déception et je n’accepte pas cette forme de racket.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Home > Tests > Test de l’imprimante A3 Brother MFC-J6920DW
© 2006-2017 Bysus.fr. Tous droits réservés.